Praetoria Noctis


 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez|

suite tu n'aurais pas du être là [pv Petit lu]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Diana Mortador

Diana Mortador
    || Serpentard | 7eme Année.
||  Serpentard  |  7eme Année.

& then .. ?
Poudlard P. :
250/700  (250/700)
&. :
MessageSujet: suite tu n'aurais pas du être là [pv Petit lu] Mer 24 Nov - 17:22

Au loin j'aperçois la lumière blanche. Je m'arrête un instant, je réfléchis... Mais je bouche le passage et ça déplait aux autres... Ils me bousculent, me poussent vers la source, apeurés par l'obscurité qui nous entoure, les yeux vitreux... Je ne peux résister, leur masse m'entraîne vers l'endroit où je ne veux aller. Pourquoi sont-ils tous si pressés ? Qu'y a-t'-il là bas ? Que veulent-ils ? Qui sont-ils ? Je m'approche d'un vieux et lui barre gentiment le passage pour pouvoir l'aborder mais il m'ignore, continuant à avancer, me prêtant d'attention que pour me contourner. A présent les gens s'étaient séparés en deux groupes, l'un m'évitant par la droite et l'autre par la gauche. J'hurlais et hurlai mais les zombies ne réagissaient pas ! Où suis-je bordel ? OU SUIIIIS-JEEE ??? Et j'hurlai encore. Quand enfin, à bout de souffle je m'asseyais sur le sol. C'est alors que je remarquai la quantité non négligeable de sang qui maculait ma robe. Qu'est-ce qui m'était arrivé ? Je ne m'en souvenais plus. Mais cette blessure, ce large trou qui laissait voir mes cotes était si esthétique ! Je l'observai, le contempler alors que le temps passait et que les secondes se succédaient. Depuis combien de temps étais-je là ? J'avais l'impression que cela faisait une éternité... Mais peu importe je pourrai rester des heures,
des jours, des années à contempler ce flot de gens et mon ventre... Lorsque je l'entendis...


- MORTADOOOOOOORRR...


Le râle me fit frissonner, et même trembler. Il y avait quelque chose d'ancien, de très ancien. Et j'eus l'impression que le cri était vivant, idiot n'est-ce pas ? Néanmoins il m'envahissait entièrement, s'engouffrant en moi dès qu'il trouvait une ouverture, accélérant mon cœur, hérissant mes poils. Et une intense frayeur m'envahissait.

Mortador... Ce nom me disait quelque chose... Oui je crois qu'il m'était familier. Il fut mon nom jadis, mais ne l'était-il pas encore ? Certainement, j'étais de la noble lignée de Mortador et ce n'est pas le fait que je me trouvais au beau milieu de nul part que je ne l'étais plus... Aïe il en a du se passer des choses pour que je mette tant de temps à me rappeler de mon identité..
.

- Dianaa, n'aie pas peur, je ne te veux pas de mal. Approche. Viens vers moi. Viens en moi.

Le ton était lent, et il résonnait le long des murs, long soupir attrayant, envoutant. Il avait raison, je devais me lever, je devais avancer vers la lumière. Oh douce lumière attend moi j'arrive. Je me mis debout. Mes jambes avancèrent, l'espace entre mon corps et celui des autres diminuait jusqu'à disparaître complètement. Nous formions un tout et nos consciences devinrent superflues. Mais je ne pus m'empêcher de penser. Cette situation devenait tellement étrange.

- Oui, comme ça, c'est bien. Venez. J'ai faim.

A présent j'étais tellement proche de la belle lumière que je la vis clignoter par intermittence. Le silence redevint lourd mais mon corps continuait d'avancer. Ce fut alors que j'aperçus d'où venait source notre unique source de lumière. Il s'agissait d'un trou creusé si profondément que l'on ne voyait pas le fond. J'étais de nouveau maître de mon corps mais le trou attisait ma curiosité. Je n'avais qu'une envie : effectuer mon premier saut à l'élastique sans élastique au bord du précipice. Un sourire béat vint illuminer mes traits, et ceux de tous les visages qui m'entouraient. Les gens se poussaient, courraient, sautaient prêts à tout pour se jeter dans cet œsophage le premier. Le trou m'entraînait, m'attirait, m'envoutait.


- C'est bien. Oui. Comme ça. Nourrissez-moi.

Mes pieds étaient au bord du précipice lorsque tout à coup je me dis que ce que je faisais était idiot. Que jamais je n'aurai du me trouver ici. Que je devais faire demi-tour. Courir. Courir loin ! Le plus loin possible de cet endroit trop ancien pour que je m'y trouve en sécurité... trop maléfique... Je commençais à tourner les talons lorsque je perdis l'équilibre et basculai, tête la première. Je criai mais aucun son ne sortait de ma bouche. Alors lentement je tombai, entraînée par ce rire guttural. Je ne voyais rien, je ne sentais rien, seulement cette sensation de chute... et pourtant je n'allais pas plus vite. Comme si la chose qui vivait là était tellement puissante qu'elle arrivait même à réduire l'attraction terrestre... ou comme si je n'étais pas sur terre... Quand une voix le fit taire et m'appela. Le décor se brouilla, mon cœur reprit un rythme régulier. J'étais en sécurité... Et pourtant, et pourtant j'aurai juré que la voix avait parlé une dernière fois avant de disparaître de ma tête... J'aurai juré qu'elle avait parlé d'âme et de folie... Mais ce n'était qu'un rêve, n'est-ce pas ? Qu'un simple rêve !

Je me réveillai sur un canapé. Une femme buvait une bierre à mes côtés. Je la regardais un instant, sans rien dire. Qui était-elle ? Je n'en savais rien. Que faisait-elle ici ? Pourquoi ma robe était-elle toujours tâchée de sang ? Lorsque je me souvins de tout. Depuis le moment où je m'étais réveillée dans ce couloir en plein milieu de la nuit jusqu'à ce qu'il me lance ce sortilège. Peut-être qu'il n'était pas trop tard... Peut-être que je pouvais encore le rattraper et lui rendre la monnaie de ce qu'il m'avait fait. Je me redressai en sursaut. Je devais le rattraper ! Mais une immense douleur s'installa dans mes côtes et je retombai à nouveau. Je devais trouver de l'aide. Quelqu'un devait m'accompagner ! On le ferait souffrir ! Je le tuerai !

Mon regard revint vers la femme au visage familier. Elle me disait vraiment quelque chose. Je crois que je la connaissais mais je n'arrivai pas à lui remettre un nom. Car mes pensées revenaient sans cesse à lui. Il était la seule chose qui m'importait. Je devais LE retrouver maintenant ! Avant qu'il ne soit trop tard. Je devais le démasquer !


- Aidez-moi ! S'il vous plait ! Je dois retourner là-bas ! Vite !

J'essayai à nouveau de me soulever mais je retombais encore... Et bientôt la douleur fut tellement forte que tout mouvement me faisait souffrir le martyr. Je ne pourrai jamais me déplacer seule.

- Lancez-moi un Impero que mon corps puisse vaincre ma douleur ! Ou portez-moi ! Ou bien faites-moi léviter ! Mais par pitié retournons là-bas !

Si j'avais été dans mon état normal sans doute ne me serai-je pas rendu compte que là je devenais folle. Que je divaguais complètement. Mais je ne l'étais pas. Et qu'importe ? Du moment que je le retrouvai pour me venger ?

_________________


Peste à plein temps
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Luka Van H'

Luka Van H'
    Luk" || Que sais-tu du malheur d'aimer?
 Luk

& then .. ?
Poudlard P. :
241/700  (241/700)
&. :
MessageSujet: Re: suite tu n'aurais pas du être là [pv Petit lu] Mer 24 Nov - 23:41

Une biere... Et puis encore une autre... Et puis une nouvelle... Un soupir. Deux soupirs. J'etais assise sur mon bureau et je regardais Diana qui se tordait de douleur sur le canapé, en le repeignant de son sang. Long soupir... Encore et encore . Et puis soudain elle se reveille... ? Elle me regarde, elle à l'air perdue. Je m'approche lentement d'elle, je fais attention, elle est encore blessée, et elle à l'air choquée....

    - Aidez-moi ! S'il vous plait ! Je dois retourner là-bas ! Vite !
    - Lancez-moi un Impero que mon corps puisse vaincre ma douleur ! Ou portez-moi ! Ou bien faites-moi léviter ! Mais par pitié retournons là-bas !


Je soupire un peu, je ne sais pas ce qu'elle raconte, mais je ne suis pas d'humeur à jouer. Je sens mes yeux changer de couleur... Mais ça... Tout le monde est au courant de cette particularité n'est ce pas.... Delicatement je la pousse contre le canapé.

« Ne bouge pas. Tu as été gravement blessée. »

Je grogne à moitié. Je sens bien qu'elle a envie de bouger, de se lever. Et je serre ma baguette entre mes mains. Murmurant un vulgaire incarcerem. Oui. Parfois la baguette c'est utile aussi... La voila immobilisée sur le canapé.

« J'ai dis, ne bouge pas gamine. Ecoute les choses sont simples, si tu bouge tes plaies vont se reouvrir et tu vas te vider de ton sang. Tu vas mourir ok. C'est pas ce qu'on veut. »

Je gromele totalement. Et je me rasseois en croisant les bras aprés lui avoir lancé une couverture. Pour pas qu'elle ait froid, elle venait de perdre son sang aprés tout. C'etait dangereux... Et moi je ne savais pas vraiment quoi faire.... ? J'aurais du aller chercher madame Pompfresh, cette stupide infirmiere... Mais j'avais la... flemme... Et je voulais... Aussi... Surtout. Je voulais savoir qui l'avait attaquée...

Simple curiosité.

« Tu vas me dire ce qui s'est passé ? »

_________________

I'm looking for a way to calm these voices in my head. With all this mad confusion I don't wanna leave this bed... I'm on the run... I'm on the run again. And I don't know which way is left... And there's no point in not being right... So I'll hold my breath till the morning... Till I see the light.



Froufrou's Adepte : 90 %
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Diana Mortador

Diana Mortador
    || Serpentard | 7eme Année.
||  Serpentard  |  7eme Année.

& then .. ?
Poudlard P. :
250/700  (250/700)
&. :
MessageSujet: Re: suite tu n'aurais pas du être là [pv Petit lu] Lun 29 Nov - 11:06

Je voulais bouger ! Je devais bouger ! Mais la femme m'en empêchait. Elle devait être à bout de patience car elle finit par me lancer un incarcerem, bloquant tous mes mouvements... Puis elle me dit que si je bougeais, je mourrai. Alléchante perspective ! Au moins ses paroles avaient le don d'être courtes, simples et précises... Pour la première fois j'en vins à m'inquiéter de mon état. Etais-je réellement en si piteux état ? En même temps, d'après mes derniers souvenirs... hum lucides... cela n'était guère étonnant... La soif de retourner là-bas continuez de me tirailler mais je ne pouvais bouger et je n'étais pas idiote. J'ignore combien de temps j'étais restée inconsciente mais il avait du partir entre temps... Jamais je ne le rattraperai et inutile de mourir pour une hypothèse.

Mon sang s'était arrêté de couler. Pour avoir réussi à venir à bout d'un sectusempra la sorcière à la bière devait être sacrement puissante ! Je me refocalisai sur celle-ci... Et après avoir fait le calme dans mon esprit qu'elle ne fut pas ma surprise de reconnaître ma prof d'étude des runes. Pourquoi m'avait-elle sauvé ? Je n'avais jamais été vraiment agréable à ses cours... En même temps Diana Mortador ne rime pas avec agréable, c'était bien connu... Bon certes je l'appréciais beaucoup, mais qui lui était hostile ? Et puis je ne lui montrais jamais à quel point elle dépassait les autres professeurs... C'était idiot d'avoir lutté pour me maintenir en vie mais aujourd'hui plus que jamais je lui en étais reconnaissante... J'avais failli mourir ! Je luttai pour ne pas montrer le choc que cela avait fait en moi. Si personne n'était intervenu adieu la sang pur désagréable et hautaine, adieu la peste. Certains après avoir réalisé cela se dise qu'ils ont toujours eu faux dans toute la ligne. Qu'ils auraient du faire leur vie autrement. Les riches se rendent compte que tout cet argent joue plus à défaveur et s'empressent d'aller échanger leurs tenues du dimanche contre des haillons de bonne fortune. Au contraire les pauvres vont voler aux riches pour pouvoir accomplir leurs rêves. Moi je m'étais simplement rendu compte que ma vie m'a toujours semblé parfaite même si je n'ai jamais vraiment eu d'amis, même si ma mort réjouirait quantité de personnes... J'étais simplement fière d'être celle que j'étais, hautaine et courageuse, prête à tout pour relever le niveau des serpentards, prête à tout pour que le monde reconnaisse enfin la supériorité des sangs purs. Seulement j'étais trop faible, et c'est une soif de puissance qui commençait à me ronger, une soif que je ferai tout pour satisfaire.

Je m'accordai des secondes de répits, la prochaine fois que j'ouvrirai la bouche je devrais prendre la parole d'une voix calme et maîtrisée... Lorsque Luka, j'ai toujours eu du mal à appeler mes profs mesdames messieurs, me demanda ce qu'il m'était arrivé. Et s'en fut trop, je revis les murs se repeindre de mon sang,ce masque qui ne faisait que rire, et j'aurai sans doute tremblait de peur si mon corps n'était pas aussi efficacement ligoté. Je dus faire nombres d'efforts pour ne pas me mettre à hurler. J'avais si peur ! Affolée je me mis à regarder dans tous les coins où mes yeux pouvaient se poser. Peut-être qu'il était encore là, caché quelque part près à me sauter dessus dès que Luka serait partie... On ne devait plus me laisser seule ! Je ne voulais pas mourir !!! Non calme-toi Diana se comporter ainsi n'est pas digne d'une sang pur. Allez un deux trois on inspire par le nez. Un deux trois on souffle. Un deux trois, un deux trois. Oui c'est bien zen calme, il n'y a pas de danger ici, tu es en sécurité... Mais mon coeur refusait de se calmer !

Que savait Luka ? Pouvais-je lui mentir ? Lui sortir une histoire abracadabrante mais qui aurait le mérite d'oublier tout ce qui s'était passé ? D'un autre côté confier à quelqu'un mon histoire me soulagerait, c'était comme avec les gamins qui viennent raconter leur cauchemar à leurs parents dans l'espoir de l'enterrer et qu'en le débalant il sort de leur crâne. Et puis elle connaissait presque tout le monde avec un peu de chance elle fera tomber le masque, sans compter qu'elle m'avait sauvé la vie et que je devais éprouver envers elle une reconnaissance sans borne...


- Je ne sais pas par où commencer...ça a été si vite ! Je ne sais pas ce que je faisais ici mais je voulais dormir. Mais IL a surgi comme ça par magie. Et IL riait toujours... IL a fait de la peinture avec mon sang. IL trouvait ça drôle. Et j'ai tenté de LUI tenir tête mais ça servait à rien IL était trop fort et après IL m'a tué... IL riait ! Il riait toujours... toujours...

Ce fut trop pour moi et une nouvelle larme coula... Je ne me souviens pas de ma vie d'avoir autant pleuré... Mais jamais je n'avais vécu une telle situation, je m'étais toujours cru à l'aris de tous et de tout...

_________________


Peste à plein temps
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Luka Van H'

Luka Van H'
    Luk" || Que sais-tu du malheur d'aimer?
 Luk

& then .. ?
Poudlard P. :
241/700  (241/700)
&. :
MessageSujet: Re: suite tu n'aurais pas du être là [pv Petit lu] Jeu 2 Déc - 11:25

C'est un liquide froid à la couleur du miel, qui glisse dans mes levres, s'insinue dans ma gorge. C'est un liquide froid, au gout amer, gazeux. C'est un liquide qui parfois... sait faire oublier tout le reste... Et moi je reste assise, les yeux rivés sur cette fille en face de moi. Diana Mortador. 7eme année serpentard. En un mot... Une peste. La pire des eleves de Poudlard peut être. La plus serpentard des verts & argents. Insuportable en cours, insuportable avec ses amis, insuportable ... avec ses enemis aussi. Et avec les professeurs. Mais qu'importait. Que ce soit elle ou une autre, je n'allais pas la laisser mourir n'est ce pas ? J'etais quelqu'un de bien. C'est ce que les gens me rabachaient à tour de role... J'etais quelqu'un de bien. Quelqu'un de bien qui se perdait dans sa deprime... Oui... Pourquoi pas. Qu'est ce qui m'était arrivé... ? J'aurais pu être cette fille retrouvée exsangue dans un couloir de Poudlard. J'aurais pu être cette fille... Alors qu'est ce qui s'etait passé... ? Ou elle etait la Luka de 17 ans ? Celle qui était insouciante et qui malgré sa deprime se riait de tout ce qui passait ? Ou elle etait la Luka de 17 Ans qui n'hesitait pas à risquer sa vie pour tout et n'importe quoi? Est ce que j'etais vraiment devenue une prof rangée, ou est ce que ce n'etait que l'image que je renvoyais aux autres... ? Est ce que j'etais devenu vraiment quelqu'un de bien... ? Ce que l'on dit... C'est toujours la meme chose. C'est... "quelqu'un de bien a qui il est arrivé de mauvaises choses", et on peut dire que des mauvaises choses il m'en est arrivé...

Mais qu'importait tout cela... ? Pourquoi penser à tout ça... ? Pourquoi maintenant ? Parce qu'a la voir presqu'exsangue j'aurais aimé être à sa place. Souffrir pour avoir l'impression d'encore vivre. Et je soupire encore, je gromele... Je la regarde. Elle semble si fragile face à moi ce soir... N'importe qui, qui ne l'aime pas... Aurait pu en profiter. Un moment d'inatention... Et crack.... Diana Mortador, probablement futur mangemort, aurait quitté ce monde dans la discretion et la nuit. Moi... Ce n'etait pas mon genre. Ce n'etait pas... Moi. Je n'etais pas comme ça. Au lieu de ça, je haussais le ton pour la convaincre de rester. Pour lui dire que... qu'il ne fallait pas qu'elle meurre...

Je la couvrais d'une couverture, et je lui demandais de rester en place, je lui demandais... ce qui s'etait passé... Pas de tête. Un lui. Du sang. De la mechanceté. Il avait peint avec son sang... Je fronçais les sourcils... Non... Pour sur... Lucie ne se serait pas introduit dans Poudlard... Et puis... Lucie... Ce n'etait pas le sectumsempra.

« Je vois. »

Je posais brutalement ma bouteille sur le bureau et je m'approchais un peu d'elle. Je savais que mes yeux passaient par toutes les couleurs du monde. L'inquietude, les questionements... Tout le reste. Oui je m'inquietais pour elle... Un peu. J'etais... trop humaine pour mon propre bien je crois. Et malgré tout ce que j'aurais pu pretendre je ne supportais pas la mort de l'Autre... En general.

« Tu es sure que c'etait un homme... ? »

Non allez... Il devait y'avoir d'autre fous à vouloir peindre avec le sang... Hein. Allez... C'etait peut être un autre eleve... Ou un de ces profs mangemorts. Mais pourquoi s'en prendre à elle... ?

« Pourquoi s'en prendre à toi? Et surtout... Est ce que tu as son nom.... Son visage ? »

Et elle pleurait. Non... Non Diana. Ne pleure pas. Je sais pas comment faire moi, face aux filles qui pleurent... J'aime pas tu sais... Regarder les filles pleurer... Non, j'aime pas ça. Alors je me raproche, et je pose doucement la main sur son epaule. J'ai fais cesser l'incarcerem... Je me dis... Je ne sais pas... Si je la prend dans mes bras... Elle n'aimera pas ça, alors je me contente de rester à ses cotés. C'est deja pas mal je pense.

_________________

I'm looking for a way to calm these voices in my head. With all this mad confusion I don't wanna leave this bed... I'm on the run... I'm on the run again. And I don't know which way is left... And there's no point in not being right... So I'll hold my breath till the morning... Till I see the light.



Froufrou's Adepte : 90 %
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Diana Mortador

Diana Mortador
    || Serpentard | 7eme Année.
||  Serpentard  |  7eme Année.

& then .. ?
Poudlard P. :
250/700  (250/700)
&. :
MessageSujet: Re: suite tu n'aurais pas du être là [pv Petit lu] Ven 3 Déc - 12:24

Que de questions... Mais qu'est-ce que j'en savais moi ? Ça m'était égale ! Et j'avais la flem de réfléchir. L'envie de dormir m'envahit. Etrange. J'avais failli mourir et la seule chose qui comptait désormais c'était de me reposer ! Et j'avais faim aussi. Une vraie faim de loup. J'entendais même mon ventre gargouiller. J'imaginais bien le nouveau grand titre de la gazette "Après avoir vaincu un violent sectusempra la belle sang-pur ne réussit pas à survivre à sa crise de foie." N'importe quoi ! Mais un sourire étira mes traits. J'étais toujours moi-même. Je n'avais pas changé. Toujours le même humour pas drôle et détestablement ennuyant ! En même temps si je ne l'avais pas je me sentirai bien seule. Tout mon cerveau était fait pour pouvoir s'adapter à la solitude pesante qui m'accompagnait tout au long de mes journées. Tout mon organisme était parfait pour ça... si seulement j'étais juste parfaite tout court... Mais à défaut de ma vie Il m'avait pris ma certitude. J'avais des faiblesses... des faiblesses qui pouvaient me tuer ! Qui avaient failli me tuer ! Et ma fatigue se retira à nouveau, laissant place à mes doutes. Je ne comprenais plus rien, à supposer que je comprenais ce qu'il se passait avant... Comment pouvait-on passer d'un état extrême à un autre et tout ça en quelques secondes seulement ? Mais pas le temps de m'encombrer l'esprit avec des questions existentielles ! Peut-être que Van H pourrait m'éclaircir, me donner une voie par où commencer mes recherches. Je n'avais pas le choix. Ma raison m'intimait l'ordre de vaincre ma flem !

Etais-je certaine que c'était un homme ? Un mâle ? Oui c'était le mal ! Les mangemorts normaux ne tuaient pas les serpentards. Lui il était dangereux de par son absence de limite et de règles. Il avait l'air d'un démon qui tue tout ce qui bouge avant de vérifier son camp quitte à dire à la fin "ah merde j'ai tué un mangemort"... C'était un animal sans aucun était d'âme. Si j'arrivais à le tuer je rendrai service aux deux camps... Seulement voilà quoi... on ne tuait pas le Diable... il peut pas mourir...

* Putain Diana tu vas arrêter tes conneries, compris ? Le Diable n'existe pas... c'est juste une image que les faibles ont inventé pour s'obliger à rester dans la voie qu'ils jugent "bonne". Et puis ce type est humain... ce n'est pas parce que tu le crains terriblement qu'il en devient un Immortel...*


- Je ne sais pas... Je n'en suis pas sûr... En tous les cas il avait une voix masculine et un rire plutôt grave... Mais ça doit ne rien vouloir dire... Peut-être que les masques déforment la voix... Mais je ne pense pas que ce soit une femme...

Quand à pourquoi s'en prendre à moi... Qu'est-ce que j'en savais moi... Il ne s'était pas arrêté dans sa torture juste pour pouvoir me dire "ah en fait Diana je vais te tuer parce que..." En même temps peut-être qu'il m'avait simplement tué parce qu'il avait envie et que le pauvre mangemort s'ennuyait. Pauvre mangemort... Comme si il était à plaindre... Non sérieusement je n'en avais aucune idée.

- Peut-être parce que je me suis simplement trouvée là au mauvais endroit au mauvais moment...

Mon ventre gargouilla une nouvelle fois... Il fallait que je demande quelque chose à manger... mais ça aussi c'était être faible. Elle m'avait déjà sauvé la vie je n'allais pas en plus lui demander de partager un repas avec moi. J'avais trop d'honneur mal placé pour ça... Je m'efforçai à sourire. Ma façon de la remercier pour ce qu'elle avait fait pour moi... Oui bien évidemment qu'elle méritait un merci et que c'était la moindre des choses à dire mais je ne voulais pas... Je ne pouvais pas le lui dire... Ça prouverait une nouvelle fois que j'étais faible... et il me l'avait assez dit pour pas que je continue sur la lancée…

Je devais savoir ce que Luka pouvait me dire sur mon agresseur… mais elle ne l’avait pas vu… je ne pouvais pas le décrire… je n’avais même aucun moyen de le définir… alors que pouvait-elle me dire ? Que pouvait-elle savoir ? Peut-être les mangemorts qui fréquentaient Poudlard… Oui c’était un début… On verra bien ce que ça donnera par la suite…


- Peux-tu m’aider à savoir qui c’est ? Je n’ai aucun moyen de le savoir… Et ça me désespère. Toute ma vie je chercherai un fantôme… Je lutterai contre un fantôme… Tu es prof ici, non ? Tu connais le personnel, et quelques mangemorts… Tu pourrais me dire des noms ? S’il te plait.

Je me montrai plus polie que d’habitude… En même temps c’était normal. Ce professeur m’avait sauvé la vie et je devais me montrer reconnaissante. C’était normal.

_________________


Peste à plein temps
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Luka Van H'

Luka Van H'
    Luk" || Que sais-tu du malheur d'aimer?
 Luk

& then .. ?
Poudlard P. :
241/700  (241/700)
&. :
MessageSujet: Re: suite tu n'aurais pas du être là [pv Petit lu] Sam 4 Déc - 3:04

Je me souviens j'avais 17 ans... Et au coeur de ma deprime un vampire m'a secoué... C'etait un crétin de serpentard aux traits asiatiques... C'était un abruti fini... Qui ne m'aimait pas à cause de mon sang et qui revait de devenir mangemort. Je ne sais pas ce qui c'est passé... Je crois que Théo m'a vengé... Mais sur le moment... Sur le moment il m'avait bien fait mal... Et je lui avais fais mal aussi... Et j'avais... fini à Sainte Mangouste. Exsangue. J'etais cette gamine... J'avais été cette gamine. J'avais souffert... Et si a l'epoque c'etait une... Ame noire qui m'avait sauvée... Que se serait il passé pour Diana maintenant que les temps etaient dur ? Heureusement que j'avais été la... Même si j'etais la depressive de service... Meme si j'etais Luka... Poursuivie par sa neutralité. Fragile... Fatiguée... Meme si j'etais moi... C'etait si dur...

J'esquissais un soupir. Au fond je ne voulais pas que ce soit Lucie... Alors j'esperais qu'elle me dise... Oui c'est un homme. Et mon soupir de soulagement ne fut pas discret alors qu'elle me disait que oui. Que c'etait un homme... Et je reflechissais à cent à l'heure... Un homme... Il y'avait Amycus... Et Rogue... Et probablement un ou deux autres professeurs infiltrés. Oui c'etait forcement ça... Ca ne pouvait pas être un eleve... Hum... Je reflechissais. Et ce n'etait pas une femme... Et puis... La seule mangemorte que je connaissais qui trainais dans Poudlard la nuit... Elle n'aurait pas fait ça... Sidney... Non jamais. Par contre il y'avait des chances qu'elle sache....

Et qu'elle ne me le dise pas... Parce qu'il ne fallait pas se leurer meme si elle m'aimait bien... Je n'etais pas non plus ... sa confidente favorite. Elle ne me dirait rien... Parce qu'elle ne voulait pas non plus influencer mon changement de camps... Elle respectait ma neutralité je crois. Ou peut être qu'elle me respectait moi... De toute façon ce n'etait pas le moment pour penser à tout ça....

« Les masques ne deforment pas la voix... »

Je le savais... Trop bien... J'avais connu des mangemorts... J'avais... Frolé ses levres malgré le masque... J'avais... Non. Stop. Luka a promis quelque chose cette nuit la... On en parlera jamais. Je ne peux pas en parler. Je ne sais pas... Je ne ... sais plus. On a promis quelque chose cette nuit la. Jamais plus...

« On se trouve toujours au mauvais endroit au mauvais moment Diana.... Parfois... Juste... Certains ont la chance d'avoir quelqu'un qui fait l'inverse... Se trouver ou il faut... Quand il faut.... D'autres... N'ont pas cette chance... et se vident de leur sang au milieu d'une rue pourtant peuplée sans que personne ne fasse un geste et que les pretendus gentils eclatent de rire.»

Outch. J'etais allée trop loin. Bon de toute façon, c'etait la bierre qui parlait. C'etait pas moi. Et je n'avais pas à m'expliquer face à une eleve. Point barre. Je m'arretais la dans ce courant de pensées et je la regardais. Je voulais vraiment l'aider. Vraiment qu'elle aille mieux... mais je ne savais pas comment faire... Moi... Aprés mon accident... J'avais passé plusieurs nuits à Sainte Mangouste avant de m'echapper... Peut être que j'aurais du l'ammener à l'infirmerie... Ou a l'hopital.

Mais... Je n'arrivais pas à m'y resoudre. A sa place... J'aurais hai celui qui m'aurait fait ça... Heureusement que je ne... Qu'importait. Elle voulait savoir... ? Elle voulait que je l'aide..Mais Diana. Je suis prof... Je ne devrais pas. Et elle me tutoie... Presque comme une amie. Pourtant je crois que c'est connu... Diana Mortador n'a pas d'amis... Que des servants. Je ne suis pas de ceux la... Mon sang est probablement plus pur que le sien aussi... Mais ça... Je m'en fiche. Qui sait... que j'ai le sang pur aprés tout? Qui sait encore que deriere le Van H, se cachent les Van Hayden.... ? Un long soupir me fait tressaillir et je plonge mes yeux gris dans son regard.

« Diana. » Ma voix se fait un rien plus forte.

« A quoi te servirait le chercher ? Si ce n'est à risquer encore ta vie. Je peux te donner un conseil... Tu n'es pas obligée de le suivre... Ce n'est pas de prof à eleve que je te parle... C'est d'humain à humain... Ce que je pense ... n'être que parfois... Mais qu'importe. Ne le cherche pas... Entraine toi... Devient forte... Et le jour ou il recroisera ton chemin... Car oui. Je suis sure qu'il le croisera de nouveau.... Tu sera prete pour lui. Pour prendre ta revanche. Alors cette fois... C'est toi qui vaincra... »

Et je lui lance un sourire... Un leger. Je me rasseois sur mon bureau.. Je la regarde...

« Tu veux boire quelque chose... Non. Reste couchée, c'est mieux pour tes blessures...»

Leger sourire. Et mes yeux se teintent de tristesse.... « Mais... Diana... Est ce que tu sais... Est ce que tu es sure de vouloir te venger... Tu n'a que 17 Ans... Vis ta vie encore... La vengeance ne te menera qu'a... Ta perte ou à celle de ton... ame... »

Ma voix se brise sur la fin.... Et je connais n'est ce pas... ?

_________________

I'm looking for a way to calm these voices in my head. With all this mad confusion I don't wanna leave this bed... I'm on the run... I'm on the run again. And I don't know which way is left... And there's no point in not being right... So I'll hold my breath till the morning... Till I see the light.



Froufrou's Adepte : 90 %
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Diana Mortador

Diana Mortador
    || Serpentard | 7eme Année.
||  Serpentard  |  7eme Année.

& then .. ?
Poudlard P. :
250/700  (250/700)
&. :
MessageSujet: Re: suite tu n'aurais pas du être là [pv Petit lu] Ven 17 Déc - 17:59

Noir. Le monde est noir. La moindre petite clarté était un trésor. Un luxe ? C'était ce que le professeur semblait me dire... Dans ce cas peut-être devrais-je être simplement ravie qu'elle ai su se montrer au bon endroit au bon moment... pour moi ? C'était la première fois que quelqu'un faisait quelque chose pour moi... du moins sans que je ne le lui ordonne. C'était le premier présent que l'on m'offre. Et non des moindres : le don de ma vie... Certes Mère avait fait de même mais elle, elle n'avait pas eu le choix. C'était stupide mais je me sentais renaître. Peut-être que je pouvais changer du tout au tout... devenir aimable, gentille, chou ? Le monde s'ouvrait une deuxième fois à moi. Je pouvais même tuer Diana Mortador... et devenir Bérengère Dupond... pourquoi pas ? ... une folle au nez rouge... à force d'avoir bu ou une comique de nature ? Ou les deux... Ca ne me déplaisait pas. J'aurai des amis, je serai une fille cool... peut-être même que je pourrai... comment dit-on déjà ? Ah oui... Si c'était ça. Peut-être même que je pourrai flirter et m'envoyer en l'air. Fini cette vie que je n'avais pas choisie ! Fini ces règles, cette éthique, que l'on m'imposait. Et cette vision d'un moi différent me fit presque pleurer... presque... La vérité c'était que quoi que je fasse cette vie ne pourrait jamais être la mienne. Parce que je ne m'aimerai pas ainsi. Parce que je n'avais pas la mentalité pour n'être qu'une fille comme tout le monde. Parce que j'avais trop d'estime en moi. Parce que je n'étais pas un mouton. Parce que je ne pourrai jamais tous les accepter... Les sangs mélés ça irait encore mais que faire des sang de bourbe ? Même au prix de nombreux efforts je ne pourrai cacher mon dégout... Et les monstres... no comment...

Et si Il ne m'avait pas visé par hasard ? Si Il avait souhaité s'en prendre à Père ? Parce qu'il avait refusé de lui obéir ou je ne sais quoi ?... Bin c'était raté. Je suis toujours en vie, visiblement. Et puis Père s'en fiche de ma vie. Tout ce qui compte c'est que sa fierté reste intacte, que je l'arrose chaque soir avant de me coucher. Toutefois personne n'était censé savoir que je n'étais que sa jardinière...

Mais ce n'était pas important ça. La seule chose qui comptait c'était que je Le retrouve. Que je Le retrouve et que je me venge ! Je voulais qu'Il ressente la souffrance qu'Il m'avait faite subir et alors qu'Il croira que tout est fini, alors qu'Il pensera que j'ai terminé de m'amuser, je Lui arracherai le coeur avec une fourchette en éclatant de rire. Moi folle ? Non juste un peu dérangée... peut-être... ou peut-être pas... Ce ne sera que lorsqu'Il sera mort que je m'estimerai satisfaite, que je serai libre, que j'aurai enfin le droit au repos. En attendant je n'aurai de cesse que de devenir plus puissante, toujours plus puissante... quitte à employer des moyens peu orthodoxes pour ça. Il m'avait donné un but, une obsession. Je savais que ce serait rude, je savais aussi que je m'amuserai, que je me défoulerai sur des victimes... mais je n'étais pas là pour aimer ça de toute façon... sa mort seule importait... sa mort et sa souffrance.

Et pourtant Luka me disait que c'était idiot d'agir ainsi... Que je devais laisser au temps seul le choix de la suite des évènements, que je ne devais pas me venger... et attendre toujours attendre... Durant toute ma vie étais-je donc contrainte à attendre que ce dément vienne me voir ? Rien ne me prouvait que l'on serait à nouveau face à face si je ne m'arrangeais pas moi-même pour le découvrir... Mais je devais admettre qu'elle avait raison si je me présentais comme ça face à lui, et ce même avec la plus bonne des volonté, je ne serai bonne qu'à me faire réellement tuer.

- Entraîne-moi alors s'il te plait. Entraîne-moi pour devenir aussi puissante que toi.

Luka était puissante c'était indéniable. D'ailleurs ne m'avait-elle pas sauvé la vie ? Si elle me montrait le chemin j'étais persuadée de réussir à devenir suffisament puissante pour le vaincre. Le gorge me brulait et je fus reconnaissante qu'elle me propsoe à boire.

- Oui j'ai soif. As-tu de l'eau s'il te plait ?

Je n'avais jamais aimé l'alcool... parce qu'il pouvait changer le caractère d'une personne sans qu'il ne s'en aperçoive... Et j'étais déjà suffisament déboussolée sans avoir besoin d'en rajouter une couche... Aussitôt avais-je formulé cette demande que je repensais à devenir plus puissante. C'était dans le devoir des professeurs d'enseigner à leurs élèves à devenir plus puissants, non ? Mais sachant ce que je voulais faire de cet enseignement accepterait-elle de m'apprendre ? Je l'espèrais... oui vraiment du plus profond de moi-même...

_________________


Peste à plein temps
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Luka Van H'

Luka Van H'
    Luk" || Que sais-tu du malheur d'aimer?
 Luk

& then .. ?
Poudlard P. :
241/700  (241/700)
&. :
MessageSujet: Re: suite tu n'aurais pas du être là [pv Petit lu] Ven 17 Déc - 23:04

Que se serait il passé Diana, si je n’avais pas été la ? Serais-tu morte ? Serais-tu…. ? Encore la. Non. Mais je suis la… pourtant, j’etais la… Et je glissais une nouvelle fois le goulot d’une bouteille de bière de marque allemande entre mes lèvres en la regardant. Bierre posée, c’était une cigarette qui prenait sa place a présent. Je fume… fume…fume… a longueur de journée, comme une vieille chanson de Goldman le dit. Mais les circonstances ne sont pas les mêmes. Et je la regarde. Je ne sais pas Diana… ? Qu’est ce que tu veux ? Qu’est ce que j’avais fais moi… Après la chose… ? J’etais devenue animagus quand… j’etais bien plus jeune. J’avais…. J’avais son age.

- Entraîne-moi alors s'il te plait. Entraîne-moi pour devenir aussi puissante que toi.

L’entrainer… ? Je ne répondais pas tout d’abord, il y’avait tant de choses qu’il aurait fallu dire. Diana, était destinée à devenir mauvaise, est ce que je pouvais prendre sur ma conscience d’entrainer celle qui deviendrait peut être un jour l’enemi de mes amis de l’ordre… L’enemie de Théo… ? De Satoru. Est ce que ma conscience pouvait encore supporter une erreur du genre… ?

Alors je ne répondais pas, je lui tendais en revanche une bouteille d’eau, et je prenais quelques secondes pour regarder ou en étaient ses blessures. Ca avait l’air d’aller un peu mieux… Mais ce n’etait pas encore ça. Non, on en était loin. Allez tant pis, elle pouvait bien squatter encore ce canapé, il avait vu pire….

Moi je réfléchissais toujours à sa demande. Elle me faisait… Un peu de peine, et surtout je me voyais en elle. Fille de sang purs un peu beaucoup déviants… Aggressée, blessée… Prise d’un énorme désir de vengeance. Oui. Je me reconnaissais énormément dans cette jeune femme…. C’etait… Vrai oui. C’etait peut être pour cela que je ne savais pas quoi dire…. ? Un nouveau dilemme. Un nouveau soucis… ? Une nouvelle histoire qui se crée… Et a nouveau le gris dans ma tête.

« Diana. Qui me dit que ce que je pourrais t’apprendre ne sera pas usité à mauvais escient ? »

Il avait fallu que je parle, de ma voix usuelle , posée et éraillée. Un peu brisée… ? Je n’avais pas eu de brillant professeur moi… A l’epoque. J’avais …
Qu’importait.

« Il serait contraire à mon éthique de t’entrainer dans le but d’attenter à une vie humaine. »

Leger moment de silence , je réfléchissais toujours. Il n’y’avait pas une seule seconde ou j’arretais ma réflexion.

« Mais… Je peux t’aider à devenir plus forte, si tu me promets de bien utiliser cette force que je t’offre. J’ai confiance en les promesses. »

_________________

I'm looking for a way to calm these voices in my head. With all this mad confusion I don't wanna leave this bed... I'm on the run... I'm on the run again. And I don't know which way is left... And there's no point in not being right... So I'll hold my breath till the morning... Till I see the light.



Froufrou's Adepte : 90 %
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Diana Mortador

Diana Mortador
    || Serpentard | 7eme Année.
||  Serpentard  |  7eme Année.

& then .. ?
Poudlard P. :
250/700  (250/700)
&. :
MessageSujet: Re: suite tu n'aurais pas du être là [pv Petit lu] Jeu 23 Déc - 9:11

Luka me passa à boire. Et je bus une gorgée... J'avais soif pourtant... Mais ma gorge me brulait quand je buvais... Tant pis je prendrai du temps pour boire. Et puis je n'étais pas pressée, si ? Mais peut-être que le professeur été pressée que je sorte... Peut-être que j'étais en train de lui gacher sa soirée... Après tout elle se rendait peut-être à un rendez-vous galant dans les cachots avant de venir me sauver la vie... Oh non par pitié ne soit pas altruiste... Ca voudrait dire que tu aurais reçu un vrai choc mental et de ça je veux te préserver. Class de se parler à la deuxième personne... Je devrai peut-être le faire plus souvent... Ou non...

Je lui avais demandé qu'elle m'apprenne à devenir plus puissante. Elle avait l'air perdue dans ses pensées... Accepterait-elle ? N'acceptait-elle pas ? Je n'en savais trop rien... J'abusais peut-être de sa gentillesse... Elle m'avait déjà sauvé la vie ! Ce qui n'était pas rien ! Alors si elle refuserait je comprendrai... Je trouverai quelqu'un d'autre... Mais j'aurai tellement que ça soit ce professeur ! Déjà parce qu'hier soir elle m'avait montré qu'elle était vachement puissante ! J'étais presque certaine qu'elle était même plus puissante que mon Diable ! et puis parce que je voulais que personne d'autre sache ce qu'il m'est arrivé. Je ne voulais pas qu'ils sachent que j'avais failli mourir !

A ma grande surprise elle ne refusa pas ! Même si elle ne me répondit pas oui elle avait l'air d'accord pour m'enseigner... Si j'utilisais son savoir à bon escient... Qu'entendait-elle par là ? Elle devait savoir à quoi je l'emploierai... Je voulais devenir plus puissante pour pouvoir me venger de lui ! Pour pouvoir le tuer avant de l'avoir fait souffrir ! Pour lui rendre la monnaie de sa pièce... Donc oui je voulais attenter à une vie humaine... Dans ce cas elle refusera certainement de m'enseigner... Mais IL n'était pas humain ! Il était un démon ! Alors je ne mentirai pas... Mais si je promettais d'user de mes pouvoirs que pour faire le bien... Non ! Je ne voulais pas faire le bien ! Je ne pourrai pas... Mais je pouvais prommettre de ne plus tuer... Je me servirai d'un poignard et ça ce n'était pas elle qui m'apprendrait à m'en servir... Et puis j'avais beau prendre des grands airs je n'étais pas véritablement une tueuse... J'avais déjà tué et je tuerai sans doute encore mais jamais sans raison je n'en voyais pas l'intérêt.


- Je te promets d'attenter à aucune vie humaine avec la force que tu m'offriras... Sauf si je n(ai pas le choix...

Il ne s'agissait pas de mourir parce que j'aurai refuser de me battre aussi... J'étais sincère dans ma promesse, je ne pouvais pas lui mentir ni briser une parole que je lui ai faite... Elle m'avait sauvé la vie et cette promesse était bien peu par rapport à l'énorme dette que je lui devais... Et puis j'avais trop d'honneur pour manquer à une promesse...

_________________


Peste à plein temps
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Luka Van H'

Luka Van H'
    Luk" || Que sais-tu du malheur d'aimer?
 Luk

& then .. ?
Poudlard P. :
241/700  (241/700)
&. :
MessageSujet: Re: suite tu n'aurais pas du être là [pv Petit lu] Jeu 23 Déc - 20:39

Vengeance. C'est un mot qui resonne sans discontinuer dans ma tête. Vengeance. Ce n'est pas bien n'est ce pas. La vengance se mange froide... Ou chaude c'est selon. Vengeance. C'est mal. Mais c'est un mot qu'au fond je peux trés bien comprendre. Moi.. Je vois encore son visage. Son visage à elle... Et le visage de l'homme sa baguette levée. Je revois... ses traits. Je le revois. Ce ... Ce monstre qui m'a violé mon innocence. Je revois encore les choses... La scene. Je revois les actes comme dans une vieille tragédie. Alors oui... Diana. Je comprends ta vengeance. Je comprends ces choses la, qui passent dans ta tête. Je les sais bien... et je sais que quoi que tu me dise je choisirais de t'aider. Car tu es comme moi....

Je soupirais. Un débat faisait rage dans ma tête peut être.... Dans la sienne aussi en tout cas, du moins c'etaient les quelques emotions que je ressentais la. Et j'attendais. J'attendais qu'elle parle. J'ecoutais enfin... Je me fendais d'un sourire. Elle avait peut être eu de la chance de m'avoir en fait. Parce que moi.... moi je n'avais pas eu cette chance la.

« Je crois en ta promesse Diana. »

J'esquissais un vrai sourire, et je me rasseyais face à elle, les yeux grisonant de tendresse et de tristesse. J'etais heureuse de l'avoir trouvée, et j'etais heureuse parce que j'allais faire quelque chose pour l'aider. En evitant qu'elle ne se fasse devorer par la vengance. Consumer par ce desir attroce de faire soufrir celui qui nous fait souffrir. Non... En fait je n'y arriverais pas, parce que je n'y arrivais pas pour moi. J'etais... Emplie de ce desir de le voir ce tordre de douleur. Mon boureau. J'aurais été hypocrite.... de lui enseigner à ne pas vouloir cela .

« Nous commencerons par des leçons de bases alors. Mais tu dois me promettre de m'obeir. Et surtout.... De n'en parler à personne.»

Non... Ce n'etait pas que ce soit honteux ni pour elle, ni pour moi. J'enseignais à une eleve, et elle, elle prenait des leçons auprés d'une Van Hayden... La famille au Sang Pur, la plus loyale au seigneur des tenebres dans toute la peninsule scandinave. Personne ne pourrait jamais lui reprocher cela. Mais j'etais quand meme la traitre à mon sang.... Moui. Ca ... De toute façon, personne ne le savait. Tout comme personne ne savait vraiment ma famille et le reste.

Non... Je ne voulais juste pas... Que le mangemort qui l'avait attaqué se doute de l'entrainement qu'elle suivait. Et tant qu'elle... tant que nous ne savions pas qui c'etait. Je preferais que nous ne fassions confiance a personne. Eleves... Comme professeurs.

« Pour l'heure. Tu devrais retourner à ton dortoir et dormir. Ou bien tu peux continuer de dormir sur le canapé, mais les gens risquent de se poser des questions. »

Un leger sourire.

« Viens me voir dans deux soirs d'accord ? Quand tu seras bien reposée. Nous commencerons. »

Grand sourire cette fois. Sourire mysterieux. Je sentais que j'allais apprecier tout ça... Oui. Vraiment.

_________________

I'm looking for a way to calm these voices in my head. With all this mad confusion I don't wanna leave this bed... I'm on the run... I'm on the run again. And I don't know which way is left... And there's no point in not being right... So I'll hold my breath till the morning... Till I see the light.



Froufrou's Adepte : 90 %
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: suite tu n'aurais pas du être là [pv Petit lu]

Revenir en haut Aller en bas

suite tu n'aurais pas du être là [pv Petit lu]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Praetoria Noctis :: .::Poudlard::. [Le Chateau] :: && Salles de cours :: #. Histoire de la Magie :: #. Bureau de Luka Van H'-