Praetoria Noctis


 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez|

« Le temps qui passe ne guerit de rien... __ Valera.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
avatar

Addison J. K' Sachs
    Add' || Baby Alone in Babylone
Add' || Baby Alone in Babylone

& then .. ?
Poudlard P. :
0/700  (0/700)
&. :
MessageSujet: « Le temps qui passe ne guerit de rien... __ Valera. Ven 7 Jan - 16:46

Le temps qui passe ne guerit de rien...


&&

Mal, ça fait si mal de mourir. Je ne le savais pas. Qu'est ce qu'il m'est arrivé ? Qu'est ce qu'il se passe... ? Qu'est ce que j'ai fais. Qu'est ce que j'ai.... ? Qu'est ce qu'il m'arrive ? Je suis dans un fantasme c'est ça ? Une hallucination ? Je me suis reveillée avec une boule au ventre. J'ai vu... J'ai vu des choses. J'ai vu la mort de près. J'ai vu une fille, que je ne connaissais que trop bien, mourir. En se jettant de la tour d'astronomie... Et puis ça avait été le corps sanglant de Diana dans les cachots. C'etait un mauvais reve. J'etais ... mal. Tellement mal. J'avais vu ma propre mort tellement de fois dans mon sommeil. Un bond. J'avais fais un bond qui m'avait reveillé... Et sans reveiller le reste du dortoir j'etais descendue dans les couloirs du chateau. C'etait facile de gruger maintenant qu'Alice etait revenue. C'etait facile d'être jeune. Je soupirais... J'avais tellement mal. Je marchais à taton... Je errais. Aucune idée de la ou j'allais. Un bruit. Un sursaut... Je chutais. Lourdement.

Quand je reouvrais les yeux, il y'avait comme un voile qui m'empechait de voir ou j'etais. L'odeur du sang... L'amertume metallique entre mes levres. Je saignais. J'avais mal. Un bruit. Je sursautais, et mon torse me cria qu'il souffrait. J'avais du me faire mal. Ma hanche peut etre aussi. Je n'arrivais pas vraiment à marcher. J'etais tombée sur...Sur des bouts de verre... ? C'est ce qui jonchait le couloir autour de moi. Je ne savais pas ce que c'était, je ne savais meme pas ou j'etais en fait. Une chose etait sure j'etais a Poudlard.... Mais c'etait tout. Et qui disait Poudlard... Disait que j'etais en grand danger... Ou du moins que j'etais en danger, car n'importe qui pouvait croiser ma route, et voyant la jeune et fiere Addison Sachs, si mal en point, pourrait en profiter.

« Merde. » Je gromelais entre mes dents en tentant une nouvelle fois de me relever. Des bruits de pas non loin.. J'avais tellement... Tellement sommeil. Plus la force de lutter peut être. Ca faisait si... mal à l'interieur. J'avais juste envie de me rendormir. De fermer les paupieres... Et d'oublier ma vie. Et puis les pas. Les pas encore. Je gardais les yeux fermées... meme quand une grosse main virile me souleva par le cou et me plaqua au mur. La suite. Je ne sais pas.... Je ne sais plus. Je ne savais plus reagir...

Et puis des levres sur les miennes. Brutales... Mes dents en contact avec de la chair tendre. Dans ma bouche le gout d'un sang qui n'est pas le mien. Et une claque a m'en faire trembler. Mes yeux s'ouvrirent brutalement. C'etait un homme. Je ne l'avais vu qu'a peine. Un mangemort qui trainait dans le chateau. Il ne parlait pas, se contentait de glousser. De grogner un peu aussi.... Mmmm ui ? Si je ne reagissais pas... J'allais avoir des soucis...

Coup de genoux de ma part dans un endroit sensible de son anatomie.... Un cri. Le sien. Et je me retrouvais projetée sur le sol. L'odeur... C'etait les cachots voila... Merveilleux endroit pour se faire assassiner je suppose.... Comme dans mes... visions ? Comme dans mes cauchemars....


_________________

Baby alone in Babylone noyée sous les flots de lumiere, de poussieres, et d'étoiles ephemeres... Tu rèves d'éternité, hélas tu vas la trouver... Baby Alone in Babylone... Noyée sous le flot de tes larmes et le charme....

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: « Le temps qui passe ne guerit de rien... __ Valera. Mar 18 Jan - 4:52

J'avais été voir Luka, pour discuter un peu, elle était une de mes plus proches amies. Et ma confidente aussi. Je l'adorais et je lui disais tout, vraiment tout sans aucune exception, on était proche, très proche mais il n'y avait rien de plus que de l'amitié entre elle et moi, rien de plus et rien de moi. Je l'adorais et c'était réciproque. Je tenais a elle et je serais la quand elle aurait besoin de moi. Je la savais neutre, tellement neutre qu'elle n'était en aucun cas un danger pour mon maître. Je soupirais légèrement, après avoir laissé Luka je m'étais mise à errer dans le château, mains dans les poche de mon jeans je marchais au hasard sans aller quelque part en particulier, des souvenirs de mes années a Poudlard me revenaient un peu.

Je marchais au hasard, seule, je marchais seule. Dans les couloirs de Poudlard. Je ne croisais personne, personne. Ni élèves, ni prof, ni fantôme et pas de Mangemorts non plus. C'était amusant de ne croiser personne, quand j'étais élève j'avais essayé pleins de fois des sortie mais chaque fois j'avais faillit me faire prendre. Mais a présent que je n'étais plus élève je ne croisais personne, étonnant n'est ce pas? Mais je ne m'en plaignais pas, je pouvais aller ou bon me semblais.

Du moins jusqu'à ce que j'entende un cri. Masculin le cri. Dans les cachots. Sûrement un Mangemort qui faisait joujou avec un élève. Je n'avais aucune raison d'y aller n'est ce pas? Pourtant ma conscience professionnelle de future médicomage m'empêcha de passer mon chemin et je décidais d'y aller, toujours les mains dans les poches. J'allais dans les cachots, sans aller trop vite. Après tout si c'était une séance de torture je n'allais pas m'en mêler, j'étais Mangemort aussi.

Sauf que je ne trouvais pas une séance de torture, mais une jeune fille a terre et un type au sol aussi, les mains plaquées sur ses parties sensibles. Je rigolais légèrement, me faisant remarquer par le type, un Mangemort de moindre importance que j'avais déjà croisé. Je regardais ensuite la jeune fille, que je connaissais de nom, Addison Sachs. Je soupirais alors que mon "collègue" se relevait en me regardant de travers.

« Quoi? tu veux pas que je rie? T'avais qu'à pas être dans cette position. »

Un petit rire m'échappa à nouveau alors que j'allais m'agenouillée auprès de la jeune fille, ignorant presque mon "collègue" qui ne semblait pas apprécier cela vu comment il râlait. Mais je m'en préoccupais pas, faisant se retourner Addison pour voir si elle avait des blessures.

« Alors t'as voulu faire quoi? La violer? Puis la tuer sûrement? » Je regardais mon "collègue" qui marmonna quelque chose que je ne comprit pas.

Je soupirais et reportais mon attention sur Addison.

« Est ce que tu est blessée quelque part? » Lui demandais-je.

Mon "collègue" m'attaqua alors dans le dos, me lançant un stupéfix, je me protégeait d'un bouclier en informulé puis me relevais et me tournais vers lui, lui lançant un regard noir. Je pointais ma baguette vers lui et lançais d'une voix sans émotions:

« Doloris. »

Il se tordit de douleur et gémis, je secouais la tête et maintint le sort pendant quelques instant avant de l'enlever.

« Dégage. » Lançais-je a mon "collègue" avant de m'agenouiller a nouveau a coter d'Addison.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Addison J. K' Sachs
    Add' || Baby Alone in Babylone
Add' || Baby Alone in Babylone

& then .. ?
Poudlard P. :
0/700  (0/700)
&. :
MessageSujet: Re: « Le temps qui passe ne guerit de rien... __ Valera. Mer 26 Jan - 23:42

Le sol des cachots. Ca fait mal. Je bouffe de la poussière. Je sens des mains sur moi. Je sens que c’est peut être la fin. C’est comme dans un mauvais reve. J’ai meme plus envie de me battre. Je veux oublier. C’est une rupture au miroir. C’est une rupture de l’ame. Les crises de l’ame. Ca fait mal putain. Ca fait mal. Je sais que je suis secouée. Je sais que je suis mal. Mais quand meme crever dans les cachots, c’est loin d’être digne de moi. Suis je une telle … crasse que je ne merite que ça. Et puis soudain c’est la vie, mais c’est un peu comme dans un conte de fée le prince charmant vient sauver la princesse. Bon en l’occurrence c’est une princesse charmante qui vient sauver la junkie. Mais c’est un peu du pareil au meme non ? C’est toujours bien en tout cas, d’être sauvée. Je me retourne un peu, je crache un rien de sang dans ma main, je ne le montre pas. Je regarde la femme qui me surplombe. Belle. Brune. Un peu jeune peut être. Belle. Belle. Je me repete. Belle. C’est tout. Peut être que le cerveau à été atteint. Ou peut être qu’il l’avait déjà été par toutes les merdes que j’inhale. Peut être bien oui. Je ne sais pas. Je ne sais plus… ? Je me … perds n’est ce pas ? Je suis déjà perdue peut être. Je suis si fatiguée. Tellement blasée. Je ne répond meme pas à la jeune femme… A mon héroïne. Ma sauveuse. Non, allez pas chercher si loin, je me perds. Je suis perdue. J’ai pas envie de dire merci. Ma fierté en a pris un gout… Euh un coup. Le gout c’etait celui du sang, et encore un peu celui de l’héro. J’etais encore High je crois… Ou pas. Les coups ça avait le merite d’assobrir les junkies de mon genre. Je… Non. J’etais pas une junkie, je vous interdis de penser ça de moi. Je suis la seule à avoir le droit de le penser. Je suis la seule a avoir le droit de me haïr.

Un soupir. Je crois que j’ai eu une absence, mais le type n’est plus, et la jolie femme elle est en face de moi. Elle s’est agenouillée. Je crois que je connais son nom, je crois qu’elle connaît Luka , je crois qu’elle connaît Alice. Je crois que je la connais. Mais je n’arrive pas à m’en rappeler. Je suis dans un piteux état. Non , ne me regarde pas. Addison c’est quand meme… Quand meme mieux que ça. Je soupire. Je souris quand meme. Malgré tout. Je ne crache plus de sang c’est déjà ça. Je suis presque présentable.

« Ca va, je survivrais je crois. » Au départ je peux sembler un peu froide. En fait je ne suis pas quelqu’un de bien. Je suis juste… Vexée d’avoir eté surprise dans un tel moment de faiblesse. Non, ce n’est pas de moi. Et ca ne me plait pas du tout. Alors je gromele un peu. Et je gromele encore. Mais je trouve quand meme au fond de moi, l’honeteté de sourire et de murmure un « Merci. ». Meme que je souris en meme temps. Parce que oui, elle est belle. Je suis belle. Et sans elle, je serais en train de couiner de douleurs sous les assauts d’un mangemort graveleux.

« C’était moins une cette fois. » C’est pour moi. C’est pour elle. Elle m’a sauvé quand meme… ? Je ne sais pas quoi lui dire cela dit. Merci ça suffit non… ? J’ai un peu peur je crois. Je … Sais pas trop quoi faire ? Dis … Tu veux pas me raccompagner jusqu'à mon dortoir. Et surtout… Pitié. Que Sidney n’en sache rien…

_________________

Baby alone in Babylone noyée sous les flots de lumiere, de poussieres, et d'étoiles ephemeres... Tu rèves d'éternité, hélas tu vas la trouver... Baby Alone in Babylone... Noyée sous le flot de tes larmes et le charme....

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: « Le temps qui passe ne guerit de rien... __ Valera. Mer 9 Fév - 4:36

Ce type avait mériter la leçon, on ne traitait pas une jeune femme comme ca, fusse t'elle quelqu'un qu'on détestait. Je n'aimais pas les hommes comme ca de toute façon. Je lui avait donner une bonne leçon et j'étais sûre qu'il ne se plaindrais pas, il serait trop fier pour ca. Parce que c'était un type qui ne devait pas supporter qu'une femme soit plus forte, alors il ne se plaindrait pas parce que ce serais avouer que moi une femme l'avait eu si facilement. Enfin les hommes juste bon pour partager mon lit quand j'en avais envie c'est à dire rarement, a l'occasion, quand j'en trouvais un assez bien pour l'accepter. Parce qu'en fait je n'aimais pas vraiment les hommes, la plupart d'entre eux se croyaient supérieur à nous les femmes et je détestais ca.

J'avais sauvé Addison donc, de ce type qui aurait put lui faire n'importe quoi, elle ne m’avait pas semblé en état de se défendre, bien qu'elle avait réussit à lui porter un coup de genoux a un endroit sensible pour un homme, bien fait pour lui. Sans doute la fatigue, je n'en savais rien et je ne voulais pas savoir. Mon boulot c'était de soigner, pas de demander comment les gens s'étaient blesser. Et accessoirement a mes heures perdues mon boulot était de jouer les héroïnes, non pas la drogue le féminin de héro. Pourtant je n'avais rien d'une héroïne, j'étais une Mangemort par obligation certes, mais j'avais déjà tué et torturer. Je n'étais pas quelqu'un de bien. J'étais mauvaise, même si j'étais apprentie à Sainte Mangouste. Je soupirais. J'avais demandé à Addison si elle était blessée quelque part avant de m'occuper de mon "collègue" mais elle n’avait pas répondu. Je m'agenouillais a coter d'elle après avoir ordonné a mon collègue de dégager, il avait obéit de peur de se prendre encore un Doloris. Je n'étais pas quelqu'un de bien. Je n'étais pas tendre.

« Ca va, je survivrais je crois. »

« Sûre? » Demandais-je.

Et même si je cachais mon inquiétude sous ma conscience professionnelle j'étais inquiète. Parce qu'Addison même si je ne la connaissais pas beaucoup, enfin je n'avais jamais eu l'occasion de lui parler avant aujourd'hui et les circonstances n'étaient pas géniale. Je soupirais, puis je l'entendis murmurer un "merci" je la regardais et lui rendis son sourire.

« C’était moins une cette fois. »

« On dirais bien, tu a eu de la chance que je passe dans le coin. »

Je me relevais et lui tendis la main pour l'aider a se relever, lui souriant gentiment. Moui avec elle je pourrais être gentille, je l'avais sauvée après tout et ce n'était pas rien. Mais je ne savais pas quoi faire. Ni quoi dire. Je n'étais pas très douée dans les relations humaines.

« Je m'appelle Valera au fait, Valera Stark. »

Je lui adressais un sourire, ne sachant pas trop quoi dire d'autre ni quoi faire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: « Le temps qui passe ne guerit de rien... __ Valera.

Revenir en haut Aller en bas

« Le temps qui passe ne guerit de rien... __ Valera.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Praetoria Noctis :: .::Poudlard::. [Le Chateau] :: && Les cachots-