Praetoria Noctis


 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez|

Suffocated || Feat. Sean

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
avatar

Alana Stevens
    Vampire depressive & suicidaire « possède un joli calice
Vampire depressive & suicidaire « possède un joli calice

& then .. ?
Poudlard P. :
0/700  (0/700)
&. :
MessageSujet: Suffocated || Feat. Sean Lun 17 Jan - 12:24



    On dit que dans le monde, il y a du noir, du blanc et du gris… pour moi tout est toujours noir et plus encore ces derniers temps !! J’avance sans trop savoir ou je vais, je continue d’avancer et pourtant je sais que j’aurais beau faire tout le chemin possible et imaginable jamais je ne changerais, jamais je n’évoluerais, grandirait ou encore n’aura de perspective d’avenir !! Je suis seule toujours seule à avancer dans le noir et au final même si j’ai crue pendant l’espace d’un instant que mon avenir ne serait pas si sombre que les choses allaient s’arranger et que j’allais peut être heureuse un jour même si cela ne dure qu’un temps, car tout ne dure qu’un temps, tout et tous sauf moi… si j’y ai crue l’espace d’un instant, j’ai vite compris que ce bonheur auquel les gens bien ont droit, ceux qui sont vivant et qui apporte quelque chose bon à cette terre, ce bonheur moi je n’y avais pas le droit. Je suis un être damné, une personne sans la moindre vie, une coquille vide… et j’en viens même à me demander comment une personne aussi vide que moi peut être aussi triste, blasé et anéanti alors que je suis sensé ne rien ressentir. Est-ce une illusion ?? Est-ce que c’est juste l’habitude de ressentir toutes ces émotions de mon vivant qui avait perdurer dans ma mort, juste une mauvaise habitude à prendre qui dure et fait plus de mal que de bien !! J’avais réussis l’espace d’un instant à faire taire ses sentiments à perdre cette mauvaise habitude, j’avais presque crue que je pourrais vivre comme sa que je pourrais me sentir mieux. Mais encore une fois sa n’avait été qu’une illusion, mon comportement avait fait de mal à beaucoup trop de gens que j’aime, il y avait eu Luka qui avait souffert plus qu’elle n’aurait dut et mon frère que j’avais presque abandonné alors qu’il passait une épreuve difficile pour lui… j’avais été une mauvaise personne, j’avais choisis de devenir un monstre, une chose que j’avais toujours rejeter et que j’avais toujours refuser d’être mais j’avais choisis la facilité…

    Ma souffrance avait été tellement grande et forte que j’avais décider de cesser de me battre, de baisser les bras et de me laisser aller à ma vrai nature et sa avait été plus que simple, cette nature que je chassais et repoussait depuis plus de huit ans n’avait demander qu’a être enfin libérer. Il était responsable de tout sa, c’était ce que je m’étais dit depuis le début, il était seul responsable tout était sa faute et j’avais enfouis tout sentiment humain en me noyant dans ma haine et dans ma colère pour ne pas ressentir la tristesse !! Mais il était revenue, il était revenue et ma tristesse avait refait surface et avec cette tristesse il y avait ces sentiments que j’avais éprouver pour lui et que j’étais persuader de ne plus éprouver mais au final je m’étais voiler la face j’avais même été idiote, je n’aurais pas put être aussi triste et mal si je n’avais éprouver plus aucun sentiment à son égard !! Je l’aimais, je pouvais rien faire contre sa et même avec tout le mal qu’il m’avait fait et avec ce qu’il avait fait de moi, je l’aimais toujours et une partie de moi était même prête à l’aimer quoi qu’il fasse et malgré le mal qu’il pouvait me faire !! J’avais alors compris qu’il n’était pas le seul responsable et que j’avais creusé moi-même ma propre tombe en lui cachant une chose aussi importe que mon lien avec Luka et en lui imposant ma présence et mon amour pour lui, j’avais guidé sa décision et je l’avais poussé tout comme moi à choisir la facilité. Il avait dit qu’il ne m’aimait pas, qu’il ne m’avait jamais aimé comme moi je l’avais aimé et puis il s’était ravisé quand il était revenue, j’avais essayé de le tuer, je lui avait fait du mal, j’avais voulut le faire payer mais il était rester jusqu’au bout et il n’avait cesser de s’excuser et de me dire qu’il m’aimait mais je n’avais plus confiance, je ne savais plus quoi croire et quoi faire… et je ne pourrais pas le savoir sans avoir une discutions sérieuse et sincère avec lui.

    Le problème était de savoir si j’étais capable d’être sincère avec lui, de m’ouvrir à lui et de lui accorder assez de confiance pour lui dire tout ce que j’avais sur le cœur !! J’avais pris la lourde et difficile décision de lui faire confiance quelques mois plus tôt dans la forêt interdite et je lui avait dit ce que je n’avais encore jamais dit à un autre, je lui avait dit que je l’aimais mais lui… il m’avait littéralement exploser mon cœur déjà mort et maintenant je ne savais pas si je serais de nouveau capable de m’ouvrir à lui de cette manière !! D’ailleurs je me trouvais là devant la porte de son bureau à Poudlard et je ne savais même pas ce que je faisais là et ce que j’allais bien pouvoir lui dire. Sa faisait pas loin de quinze minutes que je tournais en rond devant la porte de son bureau en me demandant si je devais frapper ou faire demi tour, je savais qu’il était là, j’entendais les battement de son cœur mais est ce que j’étais prête pour sa ?? Est-ce que j’étais prête pour cet… affront ?? Rien n’était moins sur mais je devais le faire, je devais le voire et mettre les choses au claire avec lui une bonne fois pour toute !! Je me plantais alors devant sa porte en levant le poing pour frapper puis me ravisant un instant… et si il avait encore changer d’avis ?? Et si il ne voulait pas me voire ?? Et si il me balançait de nouveau en pleine figure que je n’étais rien pour lui ?? Je soupirais en baissant le point, je n’étais pas prête à entendre sa et je savais pas quel pourrait être ma réaction mais elle ne serait pas bonne du tout et je serais même capable de faire une chose que je regretterais par la suite toute ma vie… mais je devais le faire… je relevais alors le poing m’apprêtant de nouveau à frapper mais à cet instant je fus surprise de voire la porte s’ouvrir. Il m’avait devancé, et il était là en face de moi sur le pas de la porte, visiblement il allait sortir au moment ou j’allais frapper et je fus prise au dépourvue. Je baissais alors le poing en le regardant dans les yeux avant de dire d’un ton neutre un simple :


    « Salut… »

    Que dire de plus, je ne savais même pas ce que je cherchais exactement en étant ici… est ce que j’étais là pour lui dire que lui et moi c’était finis et qu’il m’avait fait trop de mal, ou encore pour lui pardonner mais lui faire comprendre que je ne pouvais plus lui faire confiance… je savais pas ce que je voulais et j’étais perdu !! Je continuais alors à le fixer en attendant une réaction de sa part, en attendant qu’il dise quelque chose et que ce quelque chose m’aide à y voire plus claire…

_________________


    How can you see into my eyes like open doors ? Leading you down into my core where I've become so numb without a soul my spirit sleeping somewhere cold until you find it there and lead it back home. Wake me up inside call my name and save me from the dark...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://crazy-goddess.e-monsite.com/
avatar

Sean Lewis
    Sean Don't be Jealous, She'll be yours.

& then .. ?
Poudlard P. :
25/700  (25/700)
&. :
MessageSujet: Re: Suffocated || Feat. Sean Mar 18 Jan - 11:12


    Installé dans mon fauteuils, enfouit dans mes pensés les plus profondes, je ne fessais plus rien en ce moment, j’étais vide, j’évitais même les réunions ce qui allait m’infligé encore des représailles avec le Lord… mais j’en prenais le risque… Je n’avais pas la tête à faire quoi ce soit en ce moment ! Des copies de gauche à droite étalé sur mon bureau, je fessais que ça en ce moment…le moral n’y étais plus depuis la dernière fois…
    Je n’avais pas vu Alana, depuis un moment maintenant… elle devait réfléchir, prendre du recul par ce que je lui avais fait subir par ma faute… Je m’en voulais et je m’en voudrais toujours, jamais j’ai voulu être méchant et aussi froid que j’étais ce soir la en lui balançant a la figure ce que je lui avais dis ! Ce soir, j’avais fais la plus grosse boulette de ma vie, ouais la plus grosse et dans tout ça c’était partir si vite…
    Jusqu'à que je la retrouve dans une ruelle, le vampire qu’elle voulait jamais être était la, ce soir la, elle tué sans aucune pitié… J’étais mangemort tout ce qui était comme ça, j’en n’avais pas peur, j’aimais ça, mais la voir ainsi je savais qu’on fond d’elle, ce n’était pas elle, elle n’était pas comme ça !! Je devais réparer mon erreur, et rattrapé ma connerie… je l’aimais plus que tout, même ce que je lui avais dis, je n’en pensais pas moins !! J’étais sincère avec elle depuis le début, je l’aimais mais avec ce que je lui avais dis… elle avait totalement changé… Je ne voulais pas la perdre, j’avais insisté lourdement, je voulais plus la laisser, je voulais être auprès d’elle et voir ce que l’avenir nous réserve…

    Je regardais le plafond de mon bureau, les murs, en ce moment c’était mouvementé, mais en tant que mangemorts, je continuais quand même mes cours, je restais quand même prof, un réelle plaisir a torturé les élèves… Ouais, ça me fessait oublié quelque instants… Alana…mais je n’y arrivais pas, c’était trop dure, et je ne voulais pas l’oublié, au contraire, j’aimerais savoir ou elle se trouve et savoir comment elle va… mais dans tout ça, j’en savais rien, je ne savais pas ou elle se trouvait… C’était dur de ce dire que j’allais définitivement la perdre…
    Soupirant et blazer par tout ça, je me relève de mon fauteuil et décide d’aller prendre l’air, je pense que la j’en n’avais réellement besoin, j’en pouvais plus de ces copies… ouvrant la porte je m’attendais a rien a vrai dire, mais je me stoppai d’un seul coup, mon regard était figé, ouais c’était le mont exact, je ne savais pas si je rêvé ou quoi ce soit, mais elle était la…

    Tellement que je pensé a elle, tellement que je voulais la voir, elle était enfin la, devant moi, prête a frappé a la porte a ce que je vois, elle était revenue… Je m’y attendais pas, même plus… pour être franc, j’espérais tellement la revoir, et discuté avec elle, je la regardais dans les yeux, toujours aussi belle, le même regard que j’ai connu, mais la ce n’était pas les compliments qui fallait faire, c’était prendre enfin la parole, elle l’avait fait avec un petit Salut, ce que je m’attendais à vrai dire… Je recule en lui disant d’un ton calme…

    Salut… Heu… vas y entre, je pense qu’on sera mieux a l’intérieur…

    Je baissais la tête, je n’étais pas fier de moi, ce que j’avais fais, mais je voulais vraiment avoir une discussion avec elle, discuté et savoir ou on en était dans tout ça… je savais que je l’aimais, je savais que je voulais plus être aussi long d’elle, mais avec ce qui c’était passé, est ce qu’elle était prête à me croire…à l’entendre ?? Je savais pas et franchement, je ne savais pas comment elle allait réagir… mais elle était aussi perdu, je le voyais dans son regard…

    Assis toi… ou fait ce que tu veux…

    Super, la discussion, je ne savais même pas quoi dire, ça commencé fort, puis la j’avais pas envie de m’asseoir, ni de rien dire, je voulais parlé avec elle, je la regardais dans les yeux, appuyant sur le bureau, en posant a peine mes fesses dessus, je la fixé, et je prends enfin la parole…

    Tu m’as terriblement manqué… je m’en veux tellement de t’avoir fais subir ça, je m’en voudrais toujours et j’aimerais que tu saches, que je tiens énormément a toi…. Je veux ne pas te perdre…

    Je la regardais dans les yeux, mon regard était plongé dans le siens, je savais pas si je devais continué sur ma lancé, mais je voulais prendre la parole, peut être que je devrais pas, mais je voulais qu’elle comprenne que je n’étais pas indifférent a elle, je l’aimais et je voulais l’avoir rien cas moi, je ne voulais pas que s’arrête la, et qu’on est plus rien a se dire… ce n’était pas ça que je voulais et je le savais…

    Je sais que je tes fais énormément souffrir, crois moi, je m’en veux ! J’ai jamais voulu te balancé ça a la figure, tout ce que j’ai dis ce soir la, ce n’était pas vrai… je ne voulais pas que tu es à choisir Luka ou moi… pour ça que je me suis dis, si je dis ça, elle aura aucune difficulté à le faire et me laisser… Sauf que je ne peux pas me passer de toi !! Tu es rentré dans ma vie… je sais que c’est toi que je veux, personne d’autre…

    Je baissais la tête, je devrais m’arrêté la, fallait qu’elle parle a son tour, je ne pouvais pas , même si je devrais continué, car tout ça venait de moi, c’était moi qui avait foutu le bordel entre nous, mais je voulais pas la laisser comme ça… j’étais prêt a l’entendre de ce qu’elle pensais et ce qu’elle avait a me dire…


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Alana Stevens
    Vampire depressive & suicidaire « possède un joli calice
Vampire depressive & suicidaire « possède un joli calice

& then .. ?
Poudlard P. :
0/700  (0/700)
&. :
MessageSujet: Re: Suffocated || Feat. Sean Mar 18 Jan - 12:45

    J’étais mal à l’aise, je l’avais été avec lui au début, lorsque je l’évitais et qu’au final j’étais tomber par hasard sur lui dans la forêt interdite, j’avais été mal à l’aise parce que je savais qu’il m’attirait et que je pouvais craquer sur lui comme je n’avais jamais craquer sur personne d’autres, mais je savais aussi à ce moment qu’il ignorait tout de ma nature de vampire et j’ignorais comment il réagirait et ce qui allait se passer par la suite mais il avait finis par comprendre lorsqu’en m’embrassant il avait déclencher en moi une irrésistible envie de le mordre et que je l’avais mordu à la langue avant de le repousser violemment encore plus mal à l’aise. Je n’avais jamais voulut lui faire du mal, il m’avait plut depuis le premier jour et j’aurais juste aimé ne jamais alors à faire sa et qu’il ne découvre jamais ce que j’étais mais contre toute attente, il n’avait pas eu peur, il n’avait pas pris la fuite il était rester et nous avions été plus loin. C’est à peu prêt à cet instant que je m’étais rendue compte que je l’aimais, réellement et sincèrement et que j’étais même folle de lui au point d’accepter de le voire gâcher sa vie humaine auprès d’une immortel froide comme moi !! Je n’aurais pas supporter de le voire prendre la fuite et m’abandonné et lorsqu’il m’avait dit qu’il m’aimait également je m’étais persuader qu’il était différent, que jamais il ne me ferrait du mal mais j’avais tord… Il n’avait pas fallut longtemps pour qu’il me fasse du mal, un mal que je n’avais encore jamais ressentis et si intense que je ne le souhaitait à personne sur cette terre !! Il m’avait mise plus bas que terre en me laissant tomber et en m’annonçant le plus sérieusement du monde qu’il s’était joué de moi et qu’enfin de compte jamais il ne m’avait aimé autant que moi je l’avais aimé… et le pire dans tout sa c’est que maintenant qu’il était en face de moi, là, sur le pas de la porte de son bureau et qu’il me regardait dans les yeux, tout les sentiments que j’avais à son égards refaisaient surface.

    Je l’aimais toujours et je l’avais tellement aimé par le passé que j’étais presque sur que ce sentiment perdurerait aussi longtemps que je vivrais sur cette terre, mais je le détestais également pour ce qu’il m’avait fait subir pour ce qu’il avait réussis à faire de moi, une créature sanguinaire qui tue sans le moindre sentiment… ces sentiments ce mélangeaient et je n’arrivait pas à distingué lequel était le plus fort et lequel j’avais l’intention de garder et de ressentir pour lui jusqu’à la fin de ses jours !! Il avait l’aire surpris de me voire là, au moins autant que moi, car j’étais surprise moi-même de ma décision de venir le voire pour parler avec lui… Il me regarda un instant avant de se reculer et de répondre à mon salut en me proposant d’entrer, après tout je n’étais pas venu el voire pour rester sur le pas de la porte et me contenter de le regarder dans le blanc des yeux !! Je baissais alors la tête avant de passer devant lui pour entrer dans le bureau. Il avait l’aire géné, et même très mal à l’aise, son regard était fuyant et lorsqu’il le posait sur moi je pouvais ressentir sa peine et sa douleur, il avait des remords… assez étonnant pour un Mangemort… mais peut importe, je ne voulais pas faire face à son remord et à ses excuses, au final pourquoi j’étais ici ?? Je n’en savais rien du tout, je ne savais même pas pourquoi je voulais le voire je savais juste que j’en avais besoin, que c’était primordial pour la suite et pour me permettre de tourné la page et d’aller de l’avant !! Il me proposa alors de m’asseoir ou de faire comme je voulais et j’allais me placer dans le fond de son bureau en m’adossant contre le mur alors qu’il s’appuyait contre son bureau en me faisant face.

    J’avais la tête baisser et je n’osais pas le regarder dans les yeux, j’avais assez de ma peine sans pour en plus devoir faire face à la sienne, sa aurait été trop dure, mais il repris la parole de nouveau en se confondant encore et toujours d’excuses pour tout le mal qu’il m’avait fait. Il disait tenir à moi et ne pas vouloir me perdre mais est ce que c’était assez ?? Pour moi il était claire que non car je l’aimais… je le laissais alors finir son discours il marquait un temps d’arrêt avant de reprendre de plus belle en s’accablant et en disant qu’il s’en voulait et qu’il ne pensait pas un mot de ce qu’il avait dit ce soir là dans le bureau de Luka qu’il ne pouvait pas se passer de moi… en bref les mêmes choses qu’il m’avait déjà dites il y a quelques semaines dans la ruelle lorsqu’il était revenue. Continuant de fixer un point par terre pour ne pas avoir à le regarder je secouais la tête de manière blasé avant de le laisser finir. Une fois qu’il eu terminé un silence gêné s’installa dans la pièce et je décidais qu’il était temps pour moi de faire un choix et de prendre la parole !! Je poussais alors un soupire en relevant la tête et en le regardant dans les yeux, je devais l’affronter je devais le faire… je pris alors une inspiration avant de me lancer :


    « Je ne sais même pas ce que je fais ici… je suis pas sur d’être prête pour sa et pour être tout à fait franche j’ai longuement hésité avant de frapper et si tu n’avais pas ouvert je ne suis même pas sur que j’aurais finis par le faire… je n’ai qu’une seule envie à cet instant c’est de prendre la fuite et de me retrouver le plus loin possible de toi et de ta culpabilité… »

    Mon ton était triste, pas agressif du tout, je n’avais pas la force de me montrer agressive avec lui, pas maintenant !! Mais je me devais de lui dire tout ce que j’avais sur le cœur même si sa devait nous faire mal à tout les deux. Je baissais alors de nouveau les yeux avant de reprendre une respiration et de continuer :

    « Tu passe ton temps à te blâmé de tout, mais tu n’es pas seul à blâmé dans cette histoire, j’ai aussi commis des erreur, comme celle de te cacher ma relation avec Luka, et peut être celle de m’être ouverte à toi en pensant que tu étais différent… j’ai jamais eu l’intention de choisir entre vous deux et je n’ai jamais aimé qu’on choisisse à ma place ce que tu as pourtant fait !! »


    Je continuais de le regarder dans les yeux, sa me faisait mal ce que je pouvais y voire mais je devais continuer et je ne m’arrêterais pas tant que je n’aurais pas dit tout ce que j’avais à dire !!

    « Tu m’as fait mal… En fait j’ai jamais eu autant mal que ce soir là… alors je veux juste savoir une chose, je veux juste que pour une fois tu sois sincère avec moi, juste pour cette fois… tu dis que tu ne pensais pas un mot de ce que tu as dit ce soir là, mais est ce que tu as réellement pensé un seul mot de tout ce que tu as put me dire depuis le soir dans la forêt ?? »

    Je voulais savoir si il m’avait mentis en me disant qu’il m’aimait, si il l’avait vraiment penser ou encore si il s’était jouer de moi comme pour tout le reste… sa semblait si simple pour lui de mentir sur ses sentiments, la preuve il disait n’avoir pas penser ses paroles dans le bureau de Luka, mais j’y avais crue et il n’avait rien laisser paraître… alors comment savoir ?? Je le regardais avec insistance avant de d’ajouter :

    « Je veux juste savoir sa, c’est tout ce que je te demande, d’être sincère pour une fois dans ta vie et après sa, je m’en irais si c’est ce que tu souhaite !! »


_________________


    How can you see into my eyes like open doors ? Leading you down into my core where I've become so numb without a soul my spirit sleeping somewhere cold until you find it there and lead it back home. Wake me up inside call my name and save me from the dark...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://crazy-goddess.e-monsite.com/
avatar

Sean Lewis
    Sean Don't be Jealous, She'll be yours.

& then .. ?
Poudlard P. :
25/700  (25/700)
&. :
MessageSujet: Re: Suffocated || Feat. Sean Mar 18 Jan - 17:01


    C’est bon, il était temps qu’on s’affronte tout les deux, qu’on s’explique et qu’on voit se qu’on fait par la suite, elle le disait si bien, c’est paroles me blesser énormément, elle ne savait pas ce qu’elle fessait ici, elle aurait même voulu prendre la fuite et partir… si je n’aurais pas ouvert la porte, elle serait parti, c’est qu’elle ne voulait pas me voir dans le fond, elle m’en voulait toujours… Je ne savais pas quoi pensé de tout ça, je savais qu’on fond de moi-même je l’aimais et c’était sur, j’ai jamais douté de mes sentiments envers elle, je lui es balancé des choses en pleine figure, que je ne voulais pas… mais je l’avais quand même fait, peur de la perdre, peur qu’elle me laisse et qu’elle est à choisir… je ne voulais pas, je ne voulais pas lui dire ce soir, je le pensais pas…

    Elle me disait qu’elle voulait partir loin, loin de moi… je savais pas quoi dire, j’étais toujours a vif, venant d’elle, j’avais mal a ses mots, mal de les entendre… je disais rien, je ne pouvais pas dire quelque chose, je pense que j’avais assez parlé, même si je disais quoi ce soit, je pense que c’était encore pire, ce n’était pas ça qu’elle voulait entendre, mais autre chose… elle baisser les yeux, je la regardais, je pouvais pas regardait ailleurs, surtout quand elle est en face de moi… pourtant j’avais honte de moi, honte de la personne que j’étais ce soir la, en lui disant ceci !

    Je me blâmé de tout, non pas de tout, mais de ce que je lui avais fait subir, je l’aimais et je ne voulais pas la faire souffrir autant, j’ai vu ce qu’elle était devenu par moi, ce qu’elle était ce soir la… Des que mon regard c’est posé sur elle, j’ai su que je devais la revoir absolument, apprendre à la connaître, savoir qui elle était, et j’en suis tombé amoureux, je l’aimais et encore même en ce moment, je l’aimais toujours…et je ne voulais pas qu’elle pense le contraire… Elle m’a caché sa relation avec Luka, oui… mais je lui en voulais pas… j’aurai voulu être au courant plus tôt c’est sur, je n’aurai pas voulu voir ce que j’aurai du voir, mais je pouvais rien faire… c’était comme ça ! Je savais que j’encourais avec une vampire, non mais peur de la perdre, j’ai tout gâché, tout ça par un choix que j’ai fait à sa place, et qu’elle me reprochait assez de l’avoir fait !

    Je ne pourrais rien, je la regardais et plus que je l’écoutais plus qu’elle en n’avait besoin de me dire tout ça, fallait qu’elle vide son sac, fallait qu’elle me parle, fallait qu’elle s’ouvre et qu’elle se vide enfin… ça me fessait mal de l’entendre, mais fallait bien que ça sorte enfin…
    Je préféré l’entendre ou de me dire que tout vas bien, je préféré qu’elle me dise ce qu’elle ressentait… Elle avait eu mal, même mal comme jamais, je l’avais ressenti que je l’avais blesser, elle me l’avait bien fais comprendre par la suite… j’écoutais ce qu’elle disait, a ce que j’entendais elle voulais savoir une chose, juste une et non le reste… je la regardais dans les yeux en la fixant, me redressant et me met droit a elle, en m’approchant vers elle mais en m’arrêtant a la moitié, je savais pas si je devais le faire ou rester a ma place…
    Ce qu’elle me disait me fessait mal, elle doutait de mes sentiments, c’était un fait, j’étais sincère avec elle depuis le début, je l’aimais a un point, que je m’en foutais du reste…

    Depuis que je t’es vu ce soir la dans la forêt interdite… ou je t’es dis que je t’aimais et je t’aime toujours autant… oui j’étais sincère du plus profond de moi-même… je le suis depuis le début avec toi, a part la dernière fois quand je t’es dis ces choses horribles, j’en pensais pas un mot, mais je t’aime Alana…plus que tout…

    Je la regardais dans les yeux, en m’approchant d’elle en venant a quelque centimètres de son visage en ne fessant rien, juste en restant prêt d’elle, quelque centimètres nous séparé rien de plus…

    J’ai jamais joué avec toi, j’ai jamais joué avec tes sentiments et ni avec les miens, t’es la seule que j’aime, j’en veux pas une autre… je sais que ça n’effacera pas ce que j’ai fais, mais je ne veux pas être loin de toi… je ne veux pas que tu t’en vas… je veux que tu reste prêt de moi, je ne veux plus que tu partes…

    Je fessais glisser ma main sur sa main, en la caressant doucement en la prenant dans la mien en la serrant fort, je ne voulais pas qu’elle parte, je voulais qu’elle reste et qu’elle nous laisse une chance d’avancé tout les deux à nouveau…

    Laissons nous une chance d’avancé à nouveau tout les deux… je veux plus te perdre ! Je veux être avec toi, et voir avec toi ce que nous réserve l’avenir… si tu veux bien sur…

    Je la regardais en soutenant son regard, je voulais attendre la réponse, même si je ne savais pas ce qui m’entendait comme réaction, mais je la laisserais pas filé, je la veux prêt de moi…

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Alana Stevens
    Vampire depressive & suicidaire « possède un joli calice
Vampire depressive & suicidaire « possède un joli calice

& then .. ?
Poudlard P. :
0/700  (0/700)
&. :
MessageSujet: Re: Suffocated || Feat. Sean Mar 18 Jan - 22:03

    Et maintenant?? Qu'allait il se passer?? Qu'est ce qu'on allait devenir tout les deux, est ce qu'il y avait encore un « tout les deux » de possible ou est ce que ce n'était qu'une illusion de plus?? Est ce que quelque chose seulement était encore récupérable... tant de questions aux quels j'aurais aimé avoir une réponse mais que je n'avais bien entendue pas. L'avoir face de moi, le regarder dans les yeux, faire face à ma peine, à ma douleur et à la sienne par la même occasion, lui dire ce que je pense et ce que je ressens, du moins en partie, car je n'étais pas prête de lui avouer de nouveau que je l'aimais et que j'étais encore dingue de lui, il m'avait fait trop de mal et la vérité c'est que je n'avais plus confiance en lui et en ses sentiments!! Oui je doutais, je doutais de tout, de moi, de lui, de ce qu'il ressentait et même de ce que je ressentais moi, je n'étais plus sur de rien et j'étais perdu complètement!! Que faire, que dire, que penser... au bout du compte comment je pouvais avancer et aller de l'avant en me posant autant de question et en aillant autant de questions en tête sans réponses et autant d'incertitudes sur tout?? Je pouvais pas faire comme si il n'y avait rien eu entre nous, sa c'était impossible, je ne pouvais pas faire non plus comme j'avais fait jusque là et noyer mon chagrin dans ma nature vampirique, je n'avais qu'une chose à faire pour m'en sortir, affronter. Affronter mes sentiments et surtout les siens, je voulais savoir la vérité, il n'y avait que sa pour m'aider à prendre une décision et à avancer, je devais savoir si il s'était jouer de moi sur toute la ligne ou si à un moment il lui était arriver d'être vraiment sincère avec moi. Est ce qu'il m'avait seulement aimé ou est ce qu'il l'avait inventé comme tout le reste??

    C'était dure pour moi de lui poser la question mais ce qui était encore plus dure c'était l'attente de la réponse et je la trouvais interminable à croire qu'il faisait exprès de me torturer encore et toujours. Je le vis alors s'approcher de moi doucement en venant se poster devant moi à environ un mètre, il hésitait et je le sentais bien, à croire que notre dernière rencontre lui avait bien fait comprendre que je n'étais pas prête à ce qu'il m'approche de nouveau aussi facilement, je n'étais pas du genre à être une fille facile, je l'aimais OK mais sa n'enlevais pas tout le mal qu'il m'avait fait et tout ce que j'en avais baver alors je préférais qu'il garde ses distances du moins pour l'instant. Il se mit alors à parler du soir dans la forêt et le souvenir de cette nuit me faisait encore plus de mal rien qu'a l'évocation, je revoyais ce qu'il s'était passé et ce que j'avais ressentis et si j'en avais été capable à cet instant une larme aurait surement couler sur ma joue rien qu'a ce souvenir. Sa faisait mal de me dire que je m'étais ouverte à lui, que je lui avais tout donner et qu'en retour il m'avait tout rendue de manière violente et froide sans la moindre compassion pour moi!! Il disait alors avoir été sincère avec moi depuis le tout début, qu'il m'aimait et j'avais vraiment envie de le croire, vraiment j'en avais envie plus que tout autre chose mais je n'y arrivais pas, parce que je n'avais plus aucune confiance en lui...

    Je continuais alors de le regarder dans les yeux de manière triste, mes yeux étaient emplis de douleurs et je le laissais s'approcher encore plus. Chaque fois qu'il me répétait qu'il m'aimait sa me faisait mal et au final avec sa réponse je n'étais pas plus avancé qu'avant... Il vint alors se placer juste devant moi à seulement quelques centimètres de moi, il ne me touchais pas mais je sentais son coeur battre et l'odeur enivrante de son sang battant dans ses veines, tout sa m'avait manquer de la musique si douce et parfaite de son coeur à l'odeur si attirante de son sang qui me donnais sans arrêt envie de le mordre mais qui me poussait aussi à me surpasser pour combattre cette envie. Est ce que j'étais encore capable de me battre pour y résister, sa ce n'était pas sur, depuis la dernière fois que je m'en étais nourris plus qu'il ne le fallait... Mais il continuait de parler ce qui me permettais de me concentrer pour ne pas avoir à lui sauter dessus pour le vider de son sang, j'avais du mal à le regarder dans les yeux mais je l'écoutais me dire qu'il n'avait pas jouer avec moi ou mes sentiments mais je n'y arrivais pas, je n'arrivais pas à croire ou encore à baisser ma garde... pourtant une partie de moi en avait vraiment envie!! Il voulait que je reste et que ne parte pas loin de lui, comment j’aurais put… après tout j’avais souhaiter le tuer, ne plus jamais le revoir et même le haïr et j’étais là, c’est moi qui était venue et j’étais devant lui dans son bureau à essayer de me concentrer pour ne pas le vider de son sang. A tenter de soutenir son regard meurtris qui me faisait si mal et surtout à essayer de toute mes force de le croire et de lui pardonner, parce que oui… qu’est ce que je pourrais faire d’autre ?? Sans lui je n’étais plus rien, je n’avais jamais été grand-chose et j’avais en quelque sorte apprise à aimer la vie avec lui et sans lui je n’avais absolument plus rien du tout !! Je l’aimais et même si je n’avais plus confiance je ne pouvais pas aller contre ces sentiments là.

    Il venait alors de passer sa main sur la mienne doucement histoire de tester ma réaction et comme je n’en avais aucune il pris ma main dans la sienne en la serrant fort, je ne savais plus quoi faire, ni quoi dire je retenais mon souffle qui de toute manière ne m’était d’aucune utilité tout en écoutant ce qu’il disait ensuite sur le fait que l’on devait se laisser une chance d’avancer ensemble… il parlait d’avenir et sa me faisait peur, surtout avec ce que j’avais vécue avec lui. Il n’y a pas si longtemps mon rêve aurait été de pourvoir passer mon éternité à ses cotés, ou du moins une vie d’homme je m’en serais contenter, d’être heureuse avec lui et d’avoir juste une chance d’avoir un avenir, mais aujourd’hui je ne savais plus !! Je le regardais dans les yeux, il avait finis et c’était à moi de parler, j’ouvris alors la bouche pour parler mais aucun son ne sortait, il était trop prêt de moi et il me troublait… je refermais alors la bouche en baissant les yeux et en retirant ma main de la sienne pour m’éloigner de lui et me placer au niveau de son bureau en lui tournant le dos :


    « Je sais pas si je peux… j’aimerais pouvoir, crois moi, mais j’ai plus confiance !! Tu m’as trahis une fois, tu m’as fait du mal et j’ai crue que jamais je m’en relèverais, je ne veux pas revivre sa, plus jamais !! »

    Je pris une nouvelle respiration avant de me tourner pour le regarder de nouveau, il y avait tellement de raison pour que cette relation ne fonctionne pas que je ne savais même pas par ou commencer…

    « Tu es humain… pourquoi t’enfermé dans un monde de mort avec moi alors que tu as tant de possibilité autour de toi ?? J’ai faillis te tuer l’autre jour et je peux recommencer, je ne suis plus comme avant, te mordre ne me poserais aucun soucis et j’ai même toujours cette envie de te faire souffrir et de te faire du mal… mais une autre partie de moi ne le veux pas… »

    Je savais plus du tout ou j’en étais, j’étais perdue et sa se ressentais dans tout mes mots, ma voix était brisé par le chagrin que j’éprouvais à cet instant et lorsque je repris j’avais même du mal à sortir un mot tellement ma gorge était nouée par la peine que je ressentais :

    « Je sais plus… je sais plus ou j’en suis et je sais plus ce que je veux… tout ce que je sais c’est que je suis là, et que même si je ne sais pas ce que je fais là exactement, je suis venue… »

_________________


    How can you see into my eyes like open doors ? Leading you down into my core where I've become so numb without a soul my spirit sleeping somewhere cold until you find it there and lead it back home. Wake me up inside call my name and save me from the dark...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://crazy-goddess.e-monsite.com/
avatar

Sean Lewis
    Sean Don't be Jealous, She'll be yours.

& then .. ?
Poudlard P. :
25/700  (25/700)
&. :
MessageSujet: Re: Suffocated || Feat. Sean Sam 22 Jan - 19:24

    Que faire de plus, je m’excusé, j’affronté et assumé ce que j’avais fait, je savais le mal que je lui avais fait, et je m’en voudrais a vie, je les détruis en quelque sortes… Je savais et depuis le tout début qu’elle comptait pour moi, je l’aimais et c’était elle que je voulais et pas une autre… Mais dans tout ça, a quoi ça servait de continué de lui dire, elle voulait des réponses c’est ce que j’avais fait… tellement que je lui est fait mal, elle n’arrivait plus a rien, elle était perdu dans tout ça, je l’étais mais pas aussi qu’elle, car je savais ce que je voulais et c’était elle !! Que dire de plus pour lui comprendre que je joué pas, elle n’avait plus aucune confiance en moi, je savais rien, je savais rien de ce qu’elle ressentait pour moi, j’en n’étais pas lus avancé en fait, je savais que ce que je ressentais pour elle, c’était clair pour moi, mais je comprenais sa réaction…

    J’avais pris sa main dans la mienne en la serrant assez fort, je voulais voir sa réaction, je savais pas comment elle allait réagir dans tout ça, mais je lui avait proposé de nous laissé une chance a tout les deux, car je voulais pas me dire que tout ça, allez être fini, que tout ça par ma faute, tout allait être terminé, brisé, et qu’elle s’éloigne de moi encore plus… non je pouvais pas, je ne voulais pas voir ce coté la, je la voulais auprès de moi, je suis bien avec elle, elle a réussi a faire sorti du bien de moi, être aimé par une personne c’est ce qui est beau, merveilleux, la seule personne qui m’aimait, elle était la en face de moi, mais je venais de la faire souffrir comme jamais, qu’est ce qui me restait dans tout ça, rien… j’avais perdu la seule chose qui compte a mes yeux…

    Elle me regardait, retirant sa main de la mienne, en reculant et se dirige vers mon bureau, en me tournant le dos et elle prit enfin la porte…ce qui ne me laissait pas indifférent encore plus, je me comprenais ce qu’elle me disait… Elle savait pas au final, alors pourquoi elle était la, si elle n’avait pas ces réponses, si elle doutait de moi a un point, si elle n’avait plus rien ressenti, elle ne serait pas la non ?? Je voulais rien, je savais que j’aurai plus rien, je sentais que je la perdais de plus en plus…cette conversation nous emmenait ou dans tout ça… a nous faire encore plus mal… ou vraiment nous dire ce qu’on ressent réellement…
    Quoi faire ou quoi dire, je ne savais pas ce qu’il fallait dire, car ça servait a rien dans tout ça, elle n’avait plus confiance, elle me l’avait bien fait comprendre… Je la regardais dans les yeux, elle venait de se retourné pour me faire face, et la je savais ce qu’elle allait dire, je le sentais mal…

    Ce qu’elle venait de me dire, je ne savais pas comment réagir dans tout ses mots… j’étais humain comme elle disait tant, elle était vampire mais avant tout pour moi, elle était humaine a mes yeux, elle n’était pas comme ces vampires que j’ai déjà croisé auparavant, c’était ce qui la fessait tant unique a mes yeux, je n’aimais pas ce qu’elle me disait… Une partie d’elle voulait me faire du mal, et une autre non, elle voulait me faire souffrir, qu’elle le fait, qu’elle me tue même, elle sera vengé…mais ça lui servirait a quoi… j’étais prêt qu’elle me fait mal comme elle avait mal, j’étais prêt qu’elle me fait souffrir, si ça pouvait lui faire du bien, permettre d’avancé et d’y voire plus clair, alors oui…
    Elle savait plus ou elle en était, ce qu’elle fessait la, je la regardais dans les yeux, je voulais vraiment voir ce qu’elle avait, je voulais voir si ce que j’allais lui dire aller la faire réagir ou peut être que ça la permettra a avancé et voir quelque chose…

    Je suis humain et pour moi être avec toi, c’est ce qui me convient, c’est ceux que je veux… A mes yeux, t’es pas un vampire… avant tout tes humaines, tu souffres et tu ressens des choses ce qui me prouve encore plus que je regretterais jamais mon choix…

    Je la regardais dans les yeux, j’essaie pour une fois, de m’ouvrir encore plus avec elle, car elle en voulait la peine, elle était la seule qui me fessait tant battre mon cœur, que jamais une a réussi auparavant… je ne savais pas ce qu’elle pensait de ça, mais je n’avais pas fini…

    Ta failli me tué comme tu dis, mais tu l’as pas fait… si tu aurais voulu tu l’aurais fait, sauf qu’on fond de toi, tu n’as pas voulu le faire… et tu en n’avais pas envie !
    Tu veux que je souffres et me faire du mal, en tout cas une partie de toi… la seule chose qui me briserait en morceaux, ça serait de te perdre a jamais…je m’en relèverais pas, je le sais… T’es la seule qui compte a mes yeux, et qui m’as permis de m’ouvrir et d’être aimé en retour… je ne veux pas te perdre…mais je sais ce que je te dis, je ne sais pas si j'arrive à te touche dans mes mots, car tu n’as plus confiance en moi…j’ai tout perdu… t’es la seule raison qui fait que je suis encore debout et que je veux me battre pour toi….


    Je m’avançais vers elle a nouveau, je savais que je devrais gardé encore mes distances, car ma première tentatives avait échoué carrément, elle c’était éloigné encore plus, ce que j’en étais sure qu’elle allait reculé, s’éloigné de moi… problème c’est que j’ai besoin d’être aussi proche d’elle, le plus possible, je peux pas être a une distance et que je peux même pas touché… elle est vampire et alors, c’est elle qui m’attire et pas une autre, c’est elle qui me chamboule tant quand je croise son regard…

    Moi, je vais te le dire pourquoi t’es la…ta besoin de savoir si je joue avec toi, si je suis sincère envers toi pour tes sentiments, ta eu ma réponse, j’étais franc et c’est cette vie que je veux a tes cotés… pas une autre !! T’es vampire, mais pour moi t’es une femme qui me chamboule, et qui fait battre mon cœur a une vitesse folle…

    Reprenant mon souffle, en la regardant toujours, je voulais qu'elle voit dans mes yeux, que j'étais droit et honnête, que je regrettais énormément ce que je lui avait fait! Mais, je savais que de me répété, elle en n'avait marre...

    Et si t’es la ce soir, c’est que dans le fond, tu m’aimes… tu m’aimes mais ta besoin de temps ! Prends le temps qu’il te faut, mais sache que tu peux compter sur moi, je suis la et je le serai toujours… je t’aime et je suis prêt à attendre que tu me pardonnes…Maintenant, je tes dis tout ce que je ressentais, a toi de voir... j'ai pas le doit de choisir pour toi, je respecterais ton choix...

    Je la regardais dans les yeux, je m’approche encore plus d’elle en venant mettre ma main sur son visage en lui caressant la joue, en ce moment même j’avais qu’une envie c’était de l’embrassé, gouté a ses lèvre qui me manquait tellement, que j’aimais tant et que j’allais surement plus avoir le droit de savouré chaque moment a ses cotés… mais je perdais pas espoir…

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Alana Stevens
    Vampire depressive & suicidaire « possède un joli calice
Vampire depressive & suicidaire « possède un joli calice

& then .. ?
Poudlard P. :
0/700  (0/700)
&. :
MessageSujet: Re: Suffocated || Feat. Sean Lun 24 Jan - 15:21

Est-ce que c’était possible de se sentir aussi mal ?? J’avais un doute là-dessus, l’avoir en face de moi à cet instant, voire la souffrance et la peur dans ses yeux sa me déchirais le cœur encore plus que la nuit ou il m’avait dit toutes ces horreur et qu’il m’avait laisser tomber. Ces paroles avaient l’aire tellement sincères et étaient tellement touchante que sa me bouleversait et me troublait à la fois. J’avais envie de lui accorder ma confiance, de tout oublier et de pardonner, j’avais envie de le prendre dans mes bras de l’embrasser et de me laisser aller de nouveau avec lui mais je ne pouvais pas. J’avais trop de fierté, trop peur et il m’avait fait tant de mal que je ne voulais plus jamais avoir à revivre cette situation et pourtant j’étais presque prête à prendre le risque pour lui, à cause de ce que je ressentais pour lui. Peut être que j’aurais pas dut… peut être que j’avais eu tord de penser que j’étais assez forte pour résister à sa et faire enfin le premier pas en sa direction pour l’affronter… la dernière fois sa avait une catastrophe, mais sa avait été beaucoup trop tôt aussi et il s’y était mal pris, résultat j’avais bien faillis le tuer, cette fois c’était différent, il s’y prenait bien mieux, tellement même que j’avais du mal à résister et à voire vraiment claire dans me décisions. De toute façon sa n’avais jamais été le calme plat dans ma tête, quelque chose d’ordonné ou j’aurais put me retrouver et pouvoir prendre les bonnes décisions… au final j’en étais arriver à pensé que si ce soir là dans la forêt interdite j’avais garder mes distances, si je n’avais pas chercher à le revoir en écoutant mon attirance pour lui plutôt que ma raison qui me hurlait qu’il n’était pas fait pour moi, qu’il était humain et que j’allais être néfaste pour lui… au final ma raison ne se doutais pas une seconde que c’était lui qui serait le plus néfaste pour moi et elle ne doit toujours pas se douter qu’en plus j’aime sa et que je suis presque prête à remettre sa !! Non je devais résister, il m’avait fait trop de mal, j’avais trop souffert mais être loin de lui, penser à lui chaque jour en me disant que je ne le reverrais plus, est ce que sa n’allait pas être une souffrance encore plus forte et horrible ?? Je voulais plus souffrir mais quand on y pense mon existence tout entière était une suite de souffrance toujours plus fortes les unes que les autres alors comment je pourrais ne plus souffrir, et d’ailleurs cela fait tellement longtemps qu’on pourrait presque croire que je me plais dans cette souffrance qui est devenue mon lot quotidiens !!

La souffrance est le meilleur moyen de se sentir vivant, mais je ne me sentais pas vivante pour autant, je me sentais que plus comme un monstre avec qui on joue, un monstre qu’on prend plaisir à rejeter et à manipuler à la guise… Je venais de lui servir la même excuse derrière laquelle je me cachais toujours, il était humain et donc fait pour vivre et j’étais vampire destiner à la mort et surtout à apporter la mort aux gens. Il m’avait fait du mal mais je l’aimais, assez pour lui laisser encore le choix de partir et d’oublier tout ce qu’il s’était passé, ce qui au passage m’aurait arranger car cette décision, moi je n’arrivais pas à la prendre or lui l’avait déjà prise une fois alors pourquoi pas deux ?? Oui je souffre et oui je ressens même si je suis bien incapable de lui dire ce que je ressens exactement pour lui car sa me ferrais trop mal qu’il le retourne une fois de plus contre moi. Mais sa ne faisait pas de moi une humaine pour autant… je baissais les yeux en souriant de manière ironique et triste à la fois :

« C’est loin de faire de moi une humaine… »

J’avais murmurer sa tout bas, mais j’étais presque sur qu’il l’avait entendue, il n’avait eu de cesse de me répéter encore et encore qu’a ses yeux j’étais humaine et que je valais quelque chose mais si sa m’avait rassurer et même plut avant maintenant je n’y croyais plus, parce que non seulement je n’avais plus confiance en lui mais je n’avais plus confiance en moi non plus. Je l’avais perdu une fois… qu’est ce qui me disait que je ne le perdrais pas une seconde fois ?? Est-ce que j’avais eu envie de le tuer ?? Ohh oui j’en avais eu très envie même mais je n’y étais pas parvenue, pourquoi sa je n’en savais rien car mon sentiment d’amour pour lui se mêlé a la haine que j’éprouvais pour lui et plus je l’aimais plus je le haïssais à la fois. J’étais la seule capable de le briser tout comme il était le seul capable aussi et lui il l’avait fait maintenant rester à savoir si il pouvait encore recoller les morceaux ou même si j’allais lui laisser l’occasion de le faire… Pour lui, si je partais si je le laissais, sa l’anéantirais, mais a-t-il penser une seule seconde à ce que sa allait me faire à moi lorsqu’il était partie ?? J’étais encore plus perdu au final… Je le regardais dans les yeux en cherchant des mots qui refusaient littéralement de sortir, il s’approchais alors de nouveau de moi, j’étais déjà contre son bureau du coup je ne pouvais plus bouger j’étais coincé et il l’avait bien compris mais il s’arrêta à environ un mètre de moi en me regardant dans les yeux et en poursuivant. Il pensait savoir pourquoi j’étais là alors que moi-même je n’en savais rien mais après tout peut être qu’il avait raison, peut être que c’était sa… ou alors peut être qu’il avait tord et que c’était juste mon cotés maso et autodestructeur qui me poussait à revenir vers lui encore et encore !! Il disait être sincère et j’avais envie qu’il le soit mais par-dessus tout j’avais envie de croire qu’il puisse l’être ce dont j’avais un doute au final… Dans le fond je l’aime… oui sa je le savais c’était même une des rares choses que je pouvais vraiment affirmé sur mes sentiments envers lui. Il vint alors passer sa main sur mon visage en s’approchant de moi encore plus, je soupirais en fermant les yeux à son contact chaud qui m’avait manquer. Instinctivement je passais ma main sur la sienne se trouvant sur mon visage en rouvrant les yeux pour le regarder en face. Je devais prendre une décision, il avait raison, et il était temps que j’arrête de fuir une bonne fois pour toute.

« Ne me demande pas d’oublier, je sais que j’en serais incapable… en revanche je peux pardonner, mais ne me demande pas non plus de t’accorder ma confiance aussi vite, je pourrais pas, j’en ai trop baver !! Ce choix est loin d’être facile à faire et j’ignore si tu as raison ou tord à mon sujet dans tout ce que tu as dit, mais je sais que tu as raison sur un point, je t’aime… au moins autant que je te déteste pour ce que tu m’as fait mais le fait est que je t’aime !! Et partir loin de toi je ne pense pas que j’y arriverais… »

Je baissais les yeux, c’était dur pour moi de m’ouvrir à lui une seconde fois sachant ce qu’il s’était passer la première fois. Je gardais alors ma main sur la sienne sur mon visage gardant ce contact chaud avant d’attraper son autre main en enroulant mes doits aux siens et je m’approchais pour l’embrasser. Je retirais ma main de la sienne en la passant derrière sa nuque l’attirant contre moi en prolongeant le baiser autant que possible. Sa m’avait manquer, oui c’était sur… et mon envie de le mordre se faisait de plus en plus grande mais elle était occulter par mon envie de le retrouver, comme avant…

_________________


    How can you see into my eyes like open doors ? Leading you down into my core where I've become so numb without a soul my spirit sleeping somewhere cold until you find it there and lead it back home. Wake me up inside call my name and save me from the dark...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://crazy-goddess.e-monsite.com/
avatar

Sean Lewis
    Sean Don't be Jealous, She'll be yours.

& then .. ?
Poudlard P. :
25/700  (25/700)
&. :
MessageSujet: Re: Suffocated || Feat. Sean Mar 25 Jan - 17:09

Comment tout ça allait finir entre nous ?? En l’écoutant et en m’écoutant, c’était la première fois que je me voyais ainsi, c’était la première fois que je m’ouvrais a une femme, ce n’était pas n’importe qu’elle femme que j’avais en face de moi, c’était elle, Alana. Celle que j’aimais des que je l’avait vu, des que mon regard a croisé le sien… cette nuit a la forêt a interdite que je ne suis pas prêt d’oublié… cette nuit qui a tout changé pour moi, qui m’as fait comprendre que j’éprouvais des sentiments pour elle…

Elle était vampire est alors, je l’aimais, l’amour est plus fort que tout, l’amour m’avait ouvert les portes mais j’étais trop je ne sais quoi, que je sentais que même dans mes mots je la perdais par ma faute… je l’aimais et je ne voulais pas d’une autre, c’était ma vampirette que j’étais tant, je l’aimais pour ce qu’elle était, ce qui m’avait énormément plus chez elle.
Elle n’était pas comme les autres, et je les vu directement… elle me plaisait et m’attiré et dans tout ça je l’aimais comme un dingue…
Qui m’aurait dis qu’un jour j’aimerais tant une personne, et cette personne je l’es tellement fis souffrir et je les blessé…que j’allais la perdre… c’est tout ce qui me restait, mais je l’avais anéanti avec des mots qui n’avait rien à faire la ce soir la, je l’aimais et j’avais justement peur de la perdre… mais la qu’est ce qui ce passait, j’étais entrain de la perdre…

Elle était au niveau du bureau et c’était la première fois que j’ouvrais mon cœur a une personne, mais la personne qui était une femme, mais pas n’importe lequel car je voulais l’avoir rien cas a moi et l’avoir a mes cotés car je l’aimais…et je voulais rattrapé ce que j’avais fais, je ne veux pas lui faire oublié car moi-même je n’oublierais pas ce que je lui est fais et je m’en voudrais toujours…
Je voulais qu’elle comprenne que je l’aime et je voulais qu’elle me donne une chance de lui prouvé que je ne jouais pas avec elle, que je l’aimais et que je voulais être auprès d’elle avant tout, être la pour elle quand elle aura besoin de moi…

Je m’étais approché d’elle en venant mettre ma main sur son visage, je la regardais dans les yeux. Elle fermait les yeux en soupirant, je la regardais et je ne disais rien, j’en n’avais dis assez et j’entendais qu’elle me dise quelque chose… Elle venait de mettre sa mains sur la sienne, je la laissais faire, elle ouvrit les yeux et la je savais que j’allais savoir ce qu’elle allait faire, ce qu’elle allait choisir pour nous… mon cœur venait de se mettre à battre a une vitesse folle, elle ne savait pas a quel point qu’elle m’avait terriblement manqué, être aussi proche d’elle m’avait manqué…
J’écoutais ce qu’elle me disait mon cœur battait vite, elle m’aimait toujours ce qui me soulagé mais ce qu’elle me disait c’est qu’elle voulait me pardonner et nous laisser une chance a nous deux…. Je sais que je l’es blessé et que je lui es fait du mal, mais je veux me racheté et lui faire voir que j’étais sincère avec elle et ça depuis le début, je l’aime et je ne peux pas me passer d’elle.
Elle avait fini, au moment ou j’allais dire quoi ce soit, je la laissais faire, elle avait gardé sa mains sur la miennes, et venant de son entre main la prendre en la serrant dans la sienne, je souris, je plongeais mon regard dans le sien, elle s’approchait de moi en venant m’embrassé tendrement, je prolongé ce baiser, c’était si loin tout ça, c’était si bon et chaleureux a la fois, ce baiser, ce contact m’avait terriblement manqué, elle m’avait manqué et je ne voulais pas qu’il s’arrête a nouveau…je viens posé mon front contre le sien en la regardant dans les yeux…

Je t’aime et crois moi, je te demanderais jamais une chose pareil, je t’es fais souffrir…je sais ce que j’ai fais…mais tu m’as tellement manqué… je ne peux pas me passer de toi, tu fais parti de ma vie et je m’en lasserai pas…

Sur ces mots, je viens la regardait dans les yeux, en m’approchant de nouveau pour l’embrassé en passant mes mains autour de sa taille en la serrant contre moi, je voulais la sentir prêt de moi, je voulais qu’elle y reste et je voulais surtout que s’arrête pas, je la voulais rien cas moi, et je voulais savouré ce baiser et ce moment en sa compagnie que je pensais vraiment plus avoir…

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Alana Stevens
    Vampire depressive & suicidaire « possède un joli calice
Vampire depressive & suicidaire « possède un joli calice

& then .. ?
Poudlard P. :
0/700  (0/700)
&. :
MessageSujet: Re: Suffocated || Feat. Sean Mar 25 Jan - 22:16

Sujet Terminé

_________________


    How can you see into my eyes like open doors ? Leading you down into my core where I've become so numb without a soul my spirit sleeping somewhere cold until you find it there and lead it back home. Wake me up inside call my name and save me from the dark...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://crazy-goddess.e-monsite.com/

Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Suffocated || Feat. Sean

Revenir en haut Aller en bas

Suffocated || Feat. Sean

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Praetoria Noctis :: .::Poudlard::. [Le Chateau] :: && Salles de cours :: #. Soins aux créatures magiques :: Bureau de Sean Lewis-