Praetoria Noctis


 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez|

« Je vais bien ne t'en fais pas ;; Caleb

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
MessageSujet: « Je vais bien ne t'en fais pas ;; Caleb Jeu 20 Jan - 0:01

Je vais bien ne t'en fais pas ;;











Il y a des souvenirs qui ne s'effacent pas. Y a des silences et c'est comme ça... J'erre. Dans le Londre moldu. Je suis seule à crever et je sais ou il est. Je voudrais aller le chercher... Mais je n'ai pas le droit. Je pourrais pretexter quelque chose... Mais je veux, je ne peux pas. Caleb. Nous ne devrions pas... C'est pas bien de s'aimer. Pas comme ça. Pas entre frère et soeur. Pas comme ça... Mais si le dégout de la vie s'installe en toi, pense à moi. Je n'aurai pas honte de te dire je t'aime. Parce que si tu crois un jour que tu m'aimes... je serais la plus heureuse des femmes amoureuses. Mille torture de cingle. Mille torture que tu m'infliges chaque jour. Et pourtant je reste. je demeure. Fière et farouche. Amoureuse...

Je ne suis qu'une femme amoureuse...

Les rues ne sont pas très peuplées aujourd'hui. L'ordre ne me confie pas de missions en ce moment... Je ne sais pas pourquoi. Je bosse bien pourtant. Qu'importe. A nos amours damnées Caleb,... Donne moi la force de continuer à t'aimer. Parce que je ne sais plus si j'en suis assez capable. Je ne sais plus si je suis assez forte pour aimer. Parce qu'aimer, ça fait mal Caleb. Maman aurait du te l'apprendre. Maman aurait du nous apprendre qu'on ne peut pas etre amants. C'est mal. C'est pas bien. C'est contre la loi de Dieu. C'est contre-nature. Mais Caleb... Maman n'est pas la.

Les moldus... Ils marchent. Moi je les regarde passer. Je les écoute respirer. Certains sont grands, d'autres petits. Je voudrais tendre la main... Pour qu'ils l'attrapent et la garde loin des cohortes infernales qu'est l'amour d'un frère. Mais je ne peux pas... Je l'aime trop. Ce frère... Je l'aime beaucoup trop pour ça. Les gens passent. Qu'est-ce que c'est les gens... ? Un peu de chair, une ou deux gouttes de sang, et voila. Moi je les trouve bete. Je suis mysanthrope je sais. Mais je sais bien que le bonheur n'existe pas. J'aimerais rester dans l'ombre. Vous me dites qu'un jour je toucherai des doigts la joie ? Oh, j'aimerais bien vous croire, mais mon coeur y renonce. Il est ma seule raison de vivre. Je n'ai plus que lui sur terre, et c'est ma vie entière. Ma vie en plus beau. J'aimerais tendre la main, mais vais-je me retrouver folle... ? Essayez de me comprendre. Je n'avais jamais le temps pour lui à la maison. Je l'ignorais un peu. Puis il a grandi, et est devenu un homme. Et un homme, ça n'a plus peur. Ca n'a plus peur d'aimer non plus. Une femme c'est plus faible. Mais pour etre libre, il faut etre dix fois plus forte qu'un homme. Qu'importe... ?

Je ne sais plus pourquoi l'aimer. Je ne sais plus comment l'aimer. Il est la. Et il est si loin de moi... Je ne sais plus comment poursuivre cet amour qui n'en est plus... ? Je ne sais plus que souffrir, souffrir autant que j'y ai cru... ? Caleb... Ne m'oublie pas. Je suis la. Je suis ta soeur. Je suis ta grande soeur. Caleb... Je vais bien ne t'en fais pas...




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Caleb White
    Force Rouge | Louloup à sa Luka ;; proprièté de Dako

& then .. ?
Poudlard P. :
0/700  (0/700)
&. :
MessageSujet: Re: « Je vais bien ne t'en fais pas ;; Caleb Ven 21 Jan - 5:39

&&


    J'ai fuis Poudlard pour quelques heures de libertés, quelques heures loin du château, quelques heures a Londres. Dans le Londres Moldus. Quelques heures pour réfléchir. Elle. Kennedy. Ma sœur, la femme que j'aime. Je l'aime, plus que tout. C'est mal, je sais, mais je m'en fiche. J'en ai rien à faire de la loi des hommes ou de celle de Dieu. Tout ce qui compte pour moi c'est que je l'aime. Et ils peuvent tous aller se faire voir rien ne changeras ce fait. Mais ca faisait longtemps que je ne l’avais plus vue, parce qu'elle était partie de la maison, parce qu'elle bosse pour l'Ordre. Parce que je suis à Poudlard. Parce que je suis loin d'elle. Loin d'elle je ne suis rien. Loin d'elle je ne suis plus moi. Elle est tout pour moi, ma sœur, mon amante, la femme que j'aime.

    Je suis tombé pour elle, je n'ai d'yeux que pour elle. Je suis tombé pour elle, je suis l'esclave de son regard tellement envoutant.

    Et je erre, j'ai fuis Poudlard. Quelques heures de liberté volée. Juste quelques heures. Pour essayer de la trouver dans cette ville tellement grande. Je marche dans les rues, seul, entre les Moldus qui ne savent pas. Qui ne comprennent pas. Ils ne savent pas ce qu'il se passe autour d'eux. Moi je sais. Moi je la vis au quotidien, cette guerre, a Poudlard. Un jour ca se finiras. Un jour je serais libre avec elle. Un jour on pourra s'aimer sans que personne ne puisse nous en empêcher. Un jour.

    Et puis soudain, le monde bascule. Elle est la devant moi, dans cette rue ou je ne croisais que des Moldus. Elle. Et je ne vois plus qu'elle. Il n'y a plus qu'elle devant moi, les gens autour n'existent plus. Elle. Kennedy. J'aimerais tendre la main, elle semble si proche et a la fois si lointaine. Peut être est-ce une illusion? Peut être que je suis en train de rêver de cette fuite de Poudlard avec elle pour seul objectif. Alors je ne bouge pas, la fixant, j'ai peur qu'elle ne soit qu'une illusion.

    « Kennedy ... c'est bien toi? »

    Dit moi que je ne rêve pas. Dit moi que ce n'est pas une illusion et que nous sommes bien la tout les deux au milieu de cette rue de Londres, entouré par des Moldus qui ne peuvent pas nous jugé.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: « Je vais bien ne t'en fais pas ;; Caleb Ven 21 Jan - 13:12



Cinq ans après moi tu serais né. Alors on se serait plus quittés. Comme des amis qui se ressemblent. On aurait apprit l'argo par coeur, j'aurais été ton professeur à mon école buissonnière.

La vie nous a séparés. Ou plutot j'ai mis une distance entre lui et moi... Mais maintenant, peut etre que je le regrette... ? Je ne sais pas. Je ne sais plus. Dis moi petit frère... Ce qu'il faudrait faire... Pour que ça change... Je ne suis qu'une femme amoureuse au fond... Ce n'est pas grand chose. Je ne suis qu'une femme brisée... Je suis une égarée. Une paumée de la vie. Et les torturés s'allient dans un monde trop grand pour eux. Je voudrais qu'il me rejoigne... Pour un matin, un soir, une nuit... ? Oserais-je demander une nuit... C'est peut etre un peu trop. Mais une minute c'est trop court. Dites lui vous que je l'aime, moi je ne trouve plus les mots... Je suis un peu novice en amour... Je ne sais plus très bien m'y prendre avec les hommes. Je ne sais plus très bien m'y prendre avec les sentiments. Pourtant ça ne doit pas etre sorcier... Puisque des tas de gens y arrivent... Je les regarde. Les amoureux des bancs publics. Ils sont la, à se bécotter devant moi. Ca me donne la gerbe... J'ai le coeur au bord des lèvres. Je les regarde. Ils ont un monde à eux... Mais après tout... Ce sont des gens qui s'aiment. Ce sont des gens heureux.

Mais quand on regarde le monde, c’est un peu comme un océan… Ou la peine est si profonde que s’y noient les reves des enfants.

Quelque chose en moi est cassé. Quelque chose en moi ne trouve plus sa place dans la vie. Dans la société. Dis moi petit frère, pourquoi on se perd… C’est très étrange… Est-ce que l’amour dérange… ? Caleb… L’autre nuit dans mes reves j’ai rencontré un ange. Il m’a dit crois en toi, n’aies pas peur. Mais moi j’ai peur… J’ai peur quand meme. J’ai peur de moi. J’ai peur de toi. J’ai peur de la vie, de l’amour. Des gens… Ce sont des choses humaines… Pourtant. Mais j’ai peur de l’humanité. C’est un fait… Qu’importe.

Puis soudain… Tout bascule à nouveau dans ma vie. Je le vois. Je l’aperçois parmi les ombres des moldus. Je ne sais pas si je reve… Peut etre est-ce illusoire. Peut etre qu’à force de penser à lui, je le vois partout. Je m’approche. Il me parle. Kennedy… Oui c’est moi je sais. C’est moi… C’est bien moi. Je voudrais tendre la main, mais j’ai peur de le toucher. Parce que le désir est toujours la. Et c’est mal. Ce n’est pas bien. On aurait du nous l’apprendre à l’école quand nous étions petits. Je voudrais tendre la main mais j’ai peur qu’il s’évapore. Comme de la fumée qu’on essaie d’attraper avec les doigts. Finalement je m’avance. Lentement. Plongeant mes yeux doux dans les prunelles des siens.

« C’est moi. »

En fin de compte, je tends la main. C’est plus fort que moi. J’hésite un instant. Puis je la tends. Je ne voudrais pas me retrouver folle… Mais j’ai envie de contact avec lui. Ma paume caresse son bras. Je regarde sa beauté diaphane. Il est beau mon Caleb. Si beau… Que le regarder est une souffrance.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Caleb White
    Force Rouge | Louloup à sa Luka ;; proprièté de Dako

& then .. ?
Poudlard P. :
0/700  (0/700)
&. :
MessageSujet: Re: « Je vais bien ne t'en fais pas ;; Caleb Jeu 3 Fév - 5:16

« [i]Elle a fait de moi un fou, un fou d'amour. Mon ciel c'était ses yeux, sa bouche. Ma vie c'était son corps, son corps.

    Je sais que c'est pas bien, je sais que j'ai pas le droit de l'aimé, mais je l'aime. L'aimer comme je l'aime n'est pas un crime tant que personne n'est au courant, mais pour eux, les autres, si ils savaient que j'aime ma sœur. Si ils savaient ils me traiteraient de fou. Mais je suis fou, fou d'elle. Je me fiche de la morale, je me fiche de ce qu'ils pourraient pensés, parce que jamais personne ne sauras. Mais vous savez elle est partie, elle s'est éloignée de moi progressivement. Hey dites lui que je l'aime, que je ferais tout pour elle, parce qu'elle est toute ma vie. Hey dites lui qu'elle me manque, dites lui que je veux la retrouver. Une heure, un jour, n'importe quand, qu'importe le temps. Je veux juste la retrouver. Vous savez a Poudlard y'as des filles qui me tournent autour, mais moi je ne veux qu'elle. Hey dites lui que je l'emmènerais au bout du monde si elle le veut. Hey dites lui simplement que je l'aime.

    Et les gens autour de moi sont presser, je vois des couples se tenant par la main, se soufflant des mots doux en rentrant chez eux. Et moi je suis jaloux d'eux, d'eux qui peuvent afficher leur amour, qui peuvent le crier au monde entier, alors que moi je ne peux le dire a personne, parce que personne ne comprendrais. Sauf peut être Luka, mais Luka, c'est différent. Luka c'est Luka, elle m’acceptera toujours parce qu'elle m'aime comme si j'étais son frère.

    Et je erre dans les rues, je la cherche sans vraiment la chercher, j'espère juste tomber sur elle par hasard. Pouvoir l'enlacer dans une de ses rues parcourue de gens qui ne savent rien de nous, qui ne nous jetteront pas de regard méprisant.

    Et puis je la vois, si belle, toujours si belle. Ma sœur, mon amour, la seule que j'aime. Et je la regarde incrédule, pas sur qu'elle soit réelle, et j'ose le demander si c'est bien elle. Elle s'avance lentement vers moi, ses yeux plongés dans les miens. Elle me répond, alors c'est vrai. Je ne rêve pas, ce n'est pas une illusion. Je souris tendrement alors qu'elle tend la main, je la laisse faire, la laissant caresser mon bras. Je tends la main à mon tour et lui caresse la joue en lui souriant.

    « Kennedy ... je ... je suis heureux de te voir ... tu m'as manqué tellement manqué. »

    Je m'approche d'elle et la prend dans mes bras doucement la serrant doucement contre moi, tendrement.

    « Tu m'as tellement manqué. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: « Je vais bien ne t'en fais pas ;; Caleb Jeu 3 Fév - 13:26



Sur qu'un jour on se serait battus, pour peu qu'alors on ait connu ensemble la meme première...

Il aurait fallu que la vie se comporte mieux. Je ne sais plus les mots d'amour Caleb. Caleb comprends-tu ça... ? Caleb... J'ai son nom au bord des lèvres. J'ai le coeur au bord des yeux. Il est la. Devant moi. Je voudrais parler mais ça ne sort pas. Il y a des choses comme ça... Je vais vous dire, pauvre monde, la peine est si profonde que s'y noient les reves des enfants. Pauvre monde qui ne tourne plus rond. Pauvre monde, tout se mélange... Je suis malheureuse d'y vivre. Je suis malheureuse, Je suis heureuse aussi. Mais en amour on ne peut pas vraiment l'etre. Parce que l'amour fait souffrir, c'est indéniable. L'amour ça... Fait mal. C'est l'Enfer en plus gris. L'Enfer multiplié par dix. L'Enfer puissance mille. Peut etre que je me fais des idées. Mais putain ça fait mal. Parce que... Je n'ai pas le droit de l'aimer. Caleb, si maman savait... Mais maman n'est pas la n'est-ce pas. Caleb je voudrais crier mon amour. Mais j'ai pas le droit. C'est triste la vie quand on y pense. Mais dis moi petit frère... Qu'est-ce que je pourrais faire pour que ça change.

Tu sais Caleb, quand je reve c'est de toi. Quand je chante c''est pour toi. Je ne peux pas vivre sans toi, et je ne sais pas pourquoi.

J'ai un coeur qui sait quand il a raison...

La j'ai tord. Je le sais. Mais alors Caleb. Pourquoi on s'aime... ? Pourquoi on se perd. Pourquoi on se retrouve comme ça. Je regarde ma tenue. Je ne ressemble pas à grand chose. J'ai un jean noir usé, un sweet pourpre et une écharpe grise enroulée autour du cou. Tant pis, je ne suis pas très bien peignée non plus. Ca ne fait rien... S'il m'aime il me trouvera belle quand meme. Je le regarde fixement. Je crois que je suis tombée amoureuse de lui il y a longtemps déjà. Je crois... Que ça fait une éternité que je ne vis que pour lui. Je crois... Mais ça ne se dit pas.

Il me parle. Je sens mes pieds quitter la terre ferme. Je me sens planer. Je suis la sans etre la. Oui lui aussi m'a manqué. Horriblement. La solitude tu sais c'est terrible. Certains aiment ça, moi je déteste. C'est une amie dont je me passerais bien. La peine est si profonde... Tu sais... ? Je souris un peu. Il me prend dans ses bras. Je sens la chaleur de ses bras contre ma peau. Je le désire toujours. C'est mal je sais. Mais ça ne se controle pas il parait. Je voudrais tellement le rendre heureux. Tu sais Caleb, c'est moi ta soeur. Ta grande soeur. Je suis la plus vieille, c'est à moi de t'apprendre que m'aimer c'est pas bien. C'est à moi de te protéger de la vie, des hommes, de l'absurdité du monde. Mais c'est moi ton bourreau au final. J'espère juste que tu ne souffres pas trop à cause de moi... Je m'en voudrais tu sais.

« Toi aussi tu m'as manqué. »

En fin de compte j'emets un son. J'ai un sourire à la con agrafé sur les lèvres et mon amour ne veut pas s'en aller. Caleb... Est-ce que j'ai fait quelque chose de mal... ? Caleb, je ne suis pas une fille bien. Je ne suis pas faite pour toi. Je devrais le repousser mais je n'y arrive pas. C'est... Le destin.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: « Je vais bien ne t'en fais pas ;; Caleb

Revenir en haut Aller en bas

« Je vais bien ne t'en fais pas ;; Caleb

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Praetoria Noctis :: .::Hors Poudlard::. :: && Londres - Moldu-