Praetoria Noctis


 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez|

Un retour avec Aymrick White [ TERMINÉE ]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage

& then .. ?
Poudlard P. :
0/0  (0/0)
&. :
MessageSujet: Un retour avec Aymrick White [ TERMINÉE ] Mer 26 Jan - 0:25

» Me, Myself & I.




    &&



    &&


    « … »
    Nom « White »
    Prénom « Aymrick »
    Date & lieu de Naissance « 11 novembre 1986 à Londres »
    Age -- Réel & Physique « 11 ans réellement et 13-14 ans physiquement »
    __________
    Maison souhaitée « Le choix revient au Choixpeau. Cependant, je termine toujours à Poufsouffle, donc si on pouvait éviter… Rolling Eyes »
    Matière Préférée && Détestée « Il aime les potions et l’astronomie et il déteste l’histoire de la magie »
    Facilités && Difficultés « Il excelle en potion, en sortilège, en métamorphose. Il a du mal en histoire de la magie et au cours qui remplace la DCFM »
    Qualités && Defauts « Observateur-Intelligent-Débrouillard-Sociale-Blagueur-Courageur-Leadeur & Impatient-Grande Gueule-Têtu-Insouciant-Baveur-Effronté »
    __________
    Famille -- Généalogie abrégée « Dans sa famille, il ne connaît que sa mère, Joany White. Il est sang mêlé. »
    Orientation sexuelle « Il ne pense pas encore à ça »
    __________
    Orientation « Complètement neutre. Il ne se prononce pas là-dessus. »
    Patronus « Aucun, il est trop petit! =D »
    Animal de Compagnie « Walsh, le bébé tigre orange Surprised »
    Composition de la baguette « 29.25CM en bois d’acajou avec une écaille de dragon »


    » Votre Histoire .


    « Vous voulez vraiment que je vous rencontre l’histoire d’un jeune garçon qui s’appelle Aymrick White? À quoi bon? Il n’y a rien d’important à dire, mais bon si vous insistez, d’accord. Voici, son, mon histoire.

    Je, Aymrick White, suis né un soir de novembre dans un petit hôpital, mais ça on s’en fout. Ce n’est pas le plus important. Mon père? Je ne connais rien de lui. Il nous a quittés alors que j’étais très jeune, je n’ai aucun souvenir de lui et je n’en veux pas non plus. Je n’ai jamais souffert du manque d’un père contrairement à ce que plusieurs pourraient dire. Je n’ai jamais souffert du manque de personne en vérité. Ma mère n’était pas très présente, non plus. Elle voulait, elle faisait son possible, mais avec ses trois travails pour nous faire vivre, elle avait du mal. Je ne lui en veux aucunement, je suis conscient de tout ce qu’elle a fait pour moi et pour que je sois heureux. Pour dire vrai, elle a réussi. Je n’ai jamais manqué de rien et je vivais dans un monde extraordinaire.

    C’est peut-être grâce à cet univers fabuleux que j’ai pu survivre dans ce monde cruel et sans pitié. La magie, j’ai appris à m’en servir très jeune. Certes, je n’étais pas doué, mais ma mère me montrait quelques trucs amusants à faire sans baguette. J’avais du mal à faire comme elle c’est certain, mais je me pratiquais à tous les jours. Aujourd’hui, je remercie ma détermination qui m’a permis de réussir à déplacer et faire léviter des objets sur de longues distances seulement par la pensée. ( Son pouvoir spécial ) Encore là, ce n’est que quelques détails très peu important sur ma vie. Je vous avais dit qu’il n’avait rien d’intéressant à savoir. Que voulez que je vous disse de plus? …

    Bon d’accord, je vois que le malheur d’un fait le plaisir des autres. Je suis un indépendant. Depuis que je suis très jeune, j’ai appris à me débrouiller seul. Ma mère n’était pas à la maison lorsque je me levais et elle n’était pas là lorsque je me couchais. Nous n’avions pas les moyens d’avoir une nounou, donc il faut apprendre à se débrouiller dans la vie. Je me faisais à manger seul, bon, ce n’était pas des grosses choses, mais j’arrivais à me faire des sandwichs, des bols de céréales, réchauffer des repas au micro-onde. Je m’habillais seul, je me préparais tout de seul pour aller à l’école, j’étudiais et faisais mes travaux seul. J’avais besoin de personne et ma mère l’a bien vite compris les fois qu’elle a essayé de m’aider dans quelques tâches.

    Très vite, je me suis intéressé pour LE sport des sorciers, soit le Quidditch. Ça me passionnait, je rêvais d’y jouer et m’amusais à faire semblant dans mon salon. Nous jouions aussi dans la cour d’école. En fait, non, ce n’était pas du Quidditch, mais on appelait ça de la même façon. On jouait avec les pieds, avec le même nombre de balles, mais sans le vif d’or… Ma position à moi? Gardien de but! Et sans vouloir me venter, j’étais plutôt doué et assez rapide. J’avais 8 ans lorsque ma mère put enfin réaliser mon rêve de m’inscrire dans une véritable équipe de Quidditch. C’était le plus beau cadeau qu’elle put me faire, malgré que ce fût mon seul pendant les années suivantes. Peu importait, jusqu’à mes 11 ans, ma mère m’inscrivit à chaque année dans une équipe. J’adorais. Je trippais. J’étais gardien de but dans une véritable équipe. J’étais bon et en plus, je volais. Bon à peine, car les balais pour enfant n’allaient pas très haut. C’était quelque chose quand même… Les plus moments de mon enfance. Une chance que peu ont eue.

    Ensuite… Qu’est-ce qui est arrivé d’autres dans ma courte vie? Ah oui… Ma lettre d’admission à Poudlard… Une surprise? Oui et non. Je ne savais pas que ma mère avait les moyens de m’inscrire là-bas. En fait, j’ai appris cette journée là qu’elle mettait 10 galions de côté pour moi à chaque semaine depuis 11 ans et que malgré les difficultés, elle n’avait jamais touchée à cet argent. Touché? Oui. Ça m’a fait quelques choses d’apprendre ça. Encore un sacrifice de plus de ma mère. J’allais pouvoir aller étudier dans la meilleure école.

    Le lendemain, ma mère s’organisa pour me porter au chemin-de-travers avant d’aller travailler et promit de venir me rechercher le soir. La joie! Avec ma liste en main et une petite bourse contenant l’argent nécessaire, j’ai acheté tous mes fournitures scolaires. C’est fou comment ça coûte cher. Je me sentais de plus en plus mal à force de sentir le poids de la bourse descendre, mais maman m’avait prévenu qu’elle avait mis que le nécessaire. En effet, lorsque mes achats furent terminés, il me restait suffisamment pour manger, mais sans plus. Un bon repas de sorciers ça fait du bien de temps en temps. Il me restait du temps à tuer, donc j’ai décidé d’aller visiter l’animalerie du coin. Ma mère m’avait prévenu que je ne pouvais pas avoir d’animaux, mais j’avais envie d’aller les voir. Je me promenais dans la boutique, mais les hiboux, rats et chats ne m’impresionnèrent guère. Avant de quitter, mon attention se porta sur un chat différent des autres… En fait, ce n’était pas un chat. C’était un bébé tigre. N’importe qui serait tombé en amour avec cet animal. J’ai approché ma main de la cage et j’ai craqué lorsqu’il l’a liché et caressé du bout de son museau. Je le voulais! À n’importe quel prix. Heu… Bon peut-être pas parce que 11 789 galions c’était beaucoup trop pour moi. J’allais trouver une autre façon. Cependant, je devais me dépêcher, car j’avais attendu l’homme de la boutique dire à une cliente qu’il allait le remettre dans la vitrine bientôt. Il serait trop tard après ça. J’ai dû penser vite, très vite. Je me rendis dans le coin opposé de la boutique et là, je vis une cage à hibou. Sans hésité, je la « bousculai » pour la faire tomber et mon plan fonctionna à la merveille. L’homme de la boutique arriva en me grondant et se mit à ranger le bordel et à calmer l’oiseau. Pendant ce temps, j’avais déjà filé avec la cage contenant le tigre. Ni vu, ni connu. Coup de bol aussi.

    J’ai dû mentir à ma mère, mais s’en a valu le coup. Je lui ai dit que je l’avais gagné, car j’avais été le 1000ème client de la journée à acheter dans la librairie. Mon mensonge a passé et le tigre était officiellement à moi. Je l’appelai Walsh, car c’était le nom de famille de mon gardien de but préféré au Quidditch.

    Me voilà maintenant prêt à vivre une première année dans une école complètement changée. Les rumeurs ne me font pas peur et j’ai bien hâte de voir ce que ça va donner. Dernière chose marquante avant de vous laisser. Je me suis senti vraiment seul pour la première fois de ma vie à la gare alors que tout le monde faisait leurs adieux à leur famille et que moi j’étais seul avec Walshy dans les bras. … Mais bon, il faut voir ça du bon côté. Je risque pas de m’ennuyer de ma mère à Poudlard, ça va être plus facile à vivre.

    Oh aussi. Je compte bien me tailler une place dans l’équipe de Quidditch. Donc, le gardien de ma future maison doit se méfier, car je veux sa place à tout prix. »

    » Vous, plus en détail... .


    « Mon physique? Quelle drôle de demande. Je serai porté à vous dire de me regarder pour avoir vos réponses, mais bon. Ça ne fonctionne pas comme ça on dirait bien. Je n’ai pas de style en particulier pour dire vrai. Je choisis mes vêtements en fonction de mes goûts. J’essaie de tout. Des T-shirt, des chandails longs, des vestes enfin vous voyez le genre. Par compte, j’ai toujours des jeans. Je déteste les autres sortes de pantalons. Vous devinerez que je n’ai pas 14 mille sortes de vêtements différents. Le budget de ma mère ne le permet pas. Je ne suis peut-être pas habillé comme un riche, mais le manque d’argent ne parait aucunement dans mes vêtements. Seule chose, c’est que c’est souvent les mêmes qui reviennent, car j’en ai pas une tonne. Avec la robe de sorcier ça ne paraît pas trop. Heureusement pour moi.

    Je peux vous dire les évidences si vous voulez. J’ai les cheveux bruns que j’aime bien porter de manière différente, tout dépend de mon humeur. Par compte, je ne passe pas trois heures à m’arranger la tête. Je n’ai pas de temps à perdre avec ça. J’ai les yeux bleus, les yeux de ma mère. Par chance, car avoir les yeux de mon père aurait été une honte. J’ai aussi un nez, une bouche et tous mes membres, mais ça c’était facile à remarquer. Je n’ai aucun tatouage, aucun piercing et ça ne m’intéresse pas. J’ai le teint pâle, mais pas trop, par compte ma peau ne brunie jamais au soleil. Vivement les coups de soleil. »

    « Mon caractère? Rien de bien, bien compliqué. Je suis un gars après tout. On me dit souvent que je suis quelqu’un de très mature pour mon âge. Oui, je sais, tu n’as pas trop le choix lorsque tu t’élèves quasiment toi-même. On dit aussi que je suis quelqu’un de très excité et énervé. J’approuve totalement. Je n’arrive pas à rester en place et je n’arrive pas à me taire. J’ai besoin de parler même si je n’ai rien d’important à dire. Je parle beaucoup trop et je me le fais souvent dire. Par fois, je devrais apprendre à me fermer, je m’attire des problèmes pour rien. Je n’ai pas peur de répondre aux gens plus vieux que moi ou de rouspéter. Je ne suis pas grand, mais je ne donne pas place. Je me qualifierais d’un peu baveux et d’effronté.

    J’ai le don de surprendre en cours, même si je semble ne pas écouter et que je bouge toujours sur mon siège, j’ai une excellente mémoire et j’arrive à retenir ce que les enseignants dissent. Par compte, pour les examens, j’ai de gros problèmes de concentration, je n’arrive pas à finir correctement un travail si je ne suis pas seul dans une petite pièce avec aucune distraction. La place idéale? Un placard à balais vide. Enfin bref, je trouve toujours le moyen de m’en sortir avec des notes au dessus de la moyenne. Je prends quand même mes études au sérieux. Je dois réussir dans la vie. Pas question que je termine comme ma mère avec trois boulots et en manque d’argent pareille.

    Je crois bien être courageux. Il y a très peu de situations qui me font peur, sinon j’arrive à gérer. On me dit souvent que je devrais être plus prudent et que je devrais arrêter de me jeter dans toutes les situations la tête basse et les yeux fermés. Ça c’est leur avis. J’aime bien vivre en me mettant des défis et en poussant le bouchon toujours plus loin.

    Dans la vie, je suis un être débrouillard. Je n’ai besoin de personne et je m’organise pour que personne n’ait besoin de moi. En cours, j’évite à tout prix d’aller poser des questions aux professeurs. Je vais tout faire pour trouver la réponse tout de seul. Jamais vous allez me voir demander de l’aide pour quoi que ce soit. Cependant, il ne faut pas croire que je suis un antisociale. Au contraire. J’aime le monde, j’aime parler avec les gens, faire de nouvelles rencontres et faire mon comique. Je ne suis pas une personne sérieuse en gang, je suis le blaguer et dans les leadeurs du groupe. Je n’hésite pas à venir à la défense de mes coéquipiers, mais à seule condition que personne ne vienne me défendre après. »

    » & Behind the Silverscreen.



    Pseudo « Natoo, Tashou, Wesker »
    Age -- Reel & Physique « 18 ans »
    Niveau de RP « Ça dépend des jours, de l’inspiration et de mon partenaire. »
    Présence sur le Forum « Aussi souvent que possible »
    Comment nous avez vous connu ? « Par les admins. »
    Avez vous bien lu le reglement? « Je l’ai lu v’là longtemps. Je dois vraiment le relire? XD »
    Votre Personnage d'HP Preferé? « Severus Rogue »
    Revenir en haut Aller en bas
    Voir le profil de l'utilisateur
    avatar

    Luka Van H'
      Luk" || Que sais-tu du malheur d'aimer?
     Luk

    & then .. ?
    Poudlard P. :
    241/700  (241/700)
    &. :
    MessageSujet: Re: Un retour avec Aymrick White [ TERMINÉE ] Mer 26 Jan - 0:34


    « Bonjour à toi ! Te voila dés à present validé. Au nom de l'ensemble du Staff je te souhaite la bienvenue chez nous.
    D'ici quelques heures ta fiche sera deplacée dans une partie verouillée pour faire cesser le flood. N'oublie pas d'indiquer le lien de celle ci dans la partie adaptée du profil.

    & Maintenant... Pour Bien commencer

    ▬ Pense à venir nous donner le nom de la personne sur ton avatar « ici »
    ▬ Consulte les Demandes de RP « ici »
    ▬ Crée ta fiche de Lien « ici »
    ▬ & Viens nous entretenir de tes pouvoirs « ici »

    Enfin n'oublie pas le Flood et la Chat box pour faire connaissance avec nous.



    Et ce seraaaaaaaaaaaaaaaaa.... GRYFFONDOR.

    ( putain j'ai la classe en choixpeau. )

    _________________

    I'm looking for a way to calm these voices in my head. With all this mad confusion I don't wanna leave this bed... I'm on the run... I'm on the run again. And I don't know which way is left... And there's no point in not being right... So I'll hold my breath till the morning... Till I see the light.



    Froufrou's Adepte : 90 %
    Revenir en haut Aller en bas
    Voir le profil de l'utilisateur
    avatar

    Alana Stevens
      Vampire depressive & suicidaire « possède un joli calice
    Vampire depressive & suicidaire « possède un joli calice

    & then .. ?
    Poudlard P. :
    0/700  (0/700)
    &. :
    MessageSujet: Re: Un retour avec Aymrick White [ TERMINÉE ] Mer 26 Jan - 11:40

    TASHAAAAAAAAAA
    Reuhh bienvenue

    _________________


      How can you see into my eyes like open doors ? Leading you down into my core where I've become so numb without a soul my spirit sleeping somewhere cold until you find it there and lead it back home. Wake me up inside call my name and save me from the dark...

    Revenir en haut Aller en bas
    Voir le profil de l'utilisateur http://crazy-goddess.e-monsite.com/

    & then .. ?
    Poudlard P. :
    0/0  (0/0)
    &. :
    MessageSujet: Re: Un retour avec Aymrick White [ TERMINÉE ] Mer 26 Jan - 17:00

    Merci ma Luky C'est vrai que tu as la classe en Choixpeau Cool

    CAAAAAAAAAATH Merci! =D
    Revenir en haut Aller en bas
    Voir le profil de l'utilisateur

    Contenu sponsorisé
    MessageSujet: Re: Un retour avec Aymrick White [ TERMINÉE ]

    Revenir en haut Aller en bas

    Un retour avec Aymrick White [ TERMINÉE ]

    Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
    Page 1 sur 1
    Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
    Praetoria Noctis :: .::Administration::. :: && Registre-