Praetoria Noctis


 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez|

Jude - fini

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
MessageSujet: Jude - fini Ven 28 Jan - 0:50

» Me, Myself & I.




    &&



    &&


    « Copyright des icones -- »
    Nom « Von Ervensheitd »
    Prénom « Judith - Jude »
    Date & lieu de Naissance « NC. »
    Age -- Reel & Physique « 29 »
    __________
    Groupe « Mangemorts. »
    Profession dans le Groupe « ici »
    Ancienne Ecole « Poudlard. »
    Ancienne Maison -- Si Poudlard « Serdaigle. »
    __________
    Famille -- Généalogie abrégée « Non communiquée. »
    Statut Marital « Célibataire, mais réservée. (a) »
    Orientation sexuelle « L. »
    __________
    Orientation « Mauvaise. »
    Patronus « Faucon. »
    Animal de Compagnie « Aucun. »
    Composition de la baguette « Bois d'aubépine, écaille de sirène, 25.4 centimètres. »


    » Votre Histoire .


    ▬  «Je m’appelle Judith. On dit Jude… Judith Marryweather Von Ervensheitd. Cinquième d’une fratrie d’enfants gâtés. Je suis née dans le riche Périgord, au sein d’une famille illustre et aisée. Je suis née dans des draps de soie. Puis j’ai migré. En Allemagne d’abord, puis en Angleterre. Je n’ai jamais été la petite préférée. Je passais inaperçue. Mais je m’en foutais. Petite, je voulais devenir funambule. Je croyais que le paroxysme de l’extase se trouvait la. Entre ciel et terre. Et que le bonheur était pendu à des fils invisibles. J’ai perdu mon enfance dans la rue. A chercher une étoile qui serait susceptible de briller pour moi. J’étais belle. Plus encore que ma sœur Lucy. Deux ans de moins que moi. J’en prenais jalousement soin. Lucy… Faut que tu comprennes. C’est la manière dont tu te fardes qui ressemble à un aveu. Tu le sais bien ? Puis une fille un jour s’est présentée devant ma mère. Ou plus exactement quelqu’un l’a présentée. Très vite j’appris que je devais l’appeler sœur. Une cousine dont les parents étaient morts. Les miens l’ont adoptée. Elle était si seule. Elle avait tant besoin d’amour. Mais elle me vole les baisers, les caresses de ma mère. Elle me vole les tendresses de mon père. Moi je m’interdis de l’aimer. Jamais elle ne sera ma sœur. Parce qu’elle appelle ma mère maman et mon père papa.  J’ai mis un point d’honneur à tenir ce serment d’enfant jaloux. Lucy elle ne comprenait pas ma haine. Evidemment elle était trop pure. Trop chaste. Elle avait encore la candeur d’une littératrice c’était une petite ingénue.

    De nouveau lundi. La seule vraie journée d’automne. J’en venais à dire ce que disait Scarlett O’hara. Demain est un autre jour. Sans réellement y croire.

    Et à la terre entière j’en voulais je me taisais. Je ne demandais plus qu’une chose… Qu’on vienne m’achever.

    Et un jour une femme… ?

    Mais la femme ne vient pas.

    Je suis issue de la relation fusionnelle d’un franco-allemande et d’une tchétchène. Maman me dit qu’elle m’aime ; elle me porte sur ses épaules comme elle porte le monde. Elle se donne du mal pour moi. Vous savez, moi j’ai été éduquée pour être d’une parfaite érudition. J’ai reçu toute l’éducation inhérente à mon rang de petite fille du monde. Mes parents m’ont bien élevée. J’étais une fille modèle. J’apprenais vite. J’étais une fille modèle. Mais j’étais malheureuse. Bercée par les comptines anglophones, je grandissais dans l’isolement le plus total. J’étais une enfant devenue femme trop vite. Et l’on me disait pauvre parce que je ne me respectais pas. Je ne me respectais plus. Je faisais comme tout le monde. Je me suis mutilée. J’avais neuf ans lorsque j’ai eu envie de tout foutre en l’air. J’ai alors envoyé chier le ciel. Puis mes parents. Puis Dieu. On voulait m’inculquer des principes moraux. Des principes chrétiens… Et puis quoi encore. J’ai donc fugué ce soir la. J’ai erré quelques temps seule dans les rues de Londres. Mes chaussures me faisaient mal aux pieds. Mes mains si sures creusaient encore vers la liberté. Quand ils ont tirés sur mes idées. Près du mur, assise sur le coté, ma tête dure rampait encore aux pavés lustrés. Je le savais…  Puis j’ai rencontré un ange. Un ange avec des Craven A entre les lèvres. Je ne sais plus son nom. Lyu-San je crois. Oui c’est ça. Il est vite devenu mon alter ego. Je ne pouvais plus vivre sans lui. C’est un peu… mon ange gardien. Ce n’est pas une femme non. Mais il m’a sauvé la vie quand même. Il m’a croisée le jour ou mes poignets étaient en sang. J’étais une fille cynique, froide, fanatique, diplomate et vouée aux ordres contemplatifs. Il m’a convaincue de retourner chez moi. Avec quelques mots et une seringue bondée d’héro.

    Les poignets à demi-tailladés, je continuais à écrire. D’une encre qui se mêlait à mon sang. Cette cousine devenue ma sœur s’est approchée de moi. Elle se perdait dans un sourire absent. Elle me parle. Elle penche un rien la tête. Mon ultime réaction fut le scalpel que j’avais dans mes poches. Je n’ai pas eu le temps de réaliser. Je n’ai pas eu le temps que déjà son petit corps chétif et meurtri s’affaissait sur le carrelage devenu écarlate. Je ne craignais le  jugement de personne. Je n’avais peur de rien. J’étais une fille comme ça… C’est stupide la vie. Je restais la. Impassible et insensible, les yeux rivés sur la  trainée rougeâtre dans laquelle gisait ma sœur. Qu’ai-je dis… ?

    Dans quelques instants, j’allais fuir de toute manière.

    Je voulais quitter l’Allemagne. Berceau de mes désespoirs d’enfant. Je voulais tout quitter. J’aurais tout quitté pour lui. Mais je n’avais pas la force morale qu’il me fallait. Je suis revenue chez moi quelques temps plus tard. Mon meurtre ne serait surement pas oublié. Mais alors que mes parents m’embrassaient, je vis ma cousine. Et Lucy. Je ne l’avais donc pas tuée... Tant mieux. Tant pis… ? Je ne comprenais pas. Personne ne m’en voulait. On m’embrassait au contraire. On souriait. Pourquoi  êtes vous si heureux… ? Pourquoi vous faites semblant. Moi dans mon geste désespéré j’avais cru faire une grande action. C’était ma voie. Ma voix… ? Le mal. La souffrance. La haine. Est-ce qu’un ciel peut etre bleu… ? De quel coté se trouvent les bons et les méchants ? Tu pleures maman ? Tu pleures à cause de moi ? Dis papa… Est-ce que tu meurs ? Est-ce que tu fuis toi aussi ? Ainsi les adultes peuvent fuir… Je ne savais pas.
    Quelques années plus tard. Pas beaucoup, j’ai eu mes onze ans. On m’a envoyée à Poudlard. Je vous passe les années d’étude là bas. Ca n’a pas grand intérêt… A vingt ans j’ai décidé de virer de bord. J’ai rejoins le seigneur des ténèbres. Parce que les ténèbres… C’est un peu mon univers à moi.

    J’étais folle. J’étais femme. J’étais hargneuse. Et la marque sur mon bras me brule encore la peau.
    »

    » Vous, plus en détail... .


    ▬  « Jude… Elle est brune. Ses cheveux sont longs. Pour une femme c’est commun vous me direz. Hey, pas tant que ça. Enfin ce n’est pas le sujet. Ses cheveux sont longs. Ses yeux sont bruns. Noirs. Comme ses cheveux. On emploie beaucoup le mot cheveux ici… Tant pis. Ou en étions-nous. Sa taille… ? Plutot moyenne. Grande diront certains. Petite diront d’autres. Moi je vous dirai grande. Parce que je suis petite et que je la vois magnifiée. Mais meme vu de dessous elle est belle vous savez. Parce que oui…
    Une chose que j’ai oublié de vous dire… C’est que Jude est une très belle femme. Elle attire. Elle charme. Elle plait. C’est son atout premier, sa beauté parfaite et diaphane.  Oui elle a la peau blanche. Elle a la peau douce… Comme une peau de nouveau né. Les hommes qui partagerent sa couche vous le diront. C’est une femme d’exception. Mais une femme mauvaise. Elle est toxique.
    Elle tue comme elle respire. Son poids… je dirais dans la normal. On ne demande pas son poids à une dame de toute façon. Alors vous vous contenterez de ça. Niveau style, elle aime le gothique. Elle aime aussi se vetir à la façon des moldus, jean et converse.

    Elle est belle... belle à crever.


    Hey Jude… Don’t make it bad… Jude c’est… L’archétype de la noblesse. Elle est noble. Elle est riche. Elel est belle. Elle est vipère. Elle est… Folle. Folle à lier. Il faudrait l’enfermer… Mais ce n’est pas si simple. Elle est tout sauf calme et posée. Elle est impulsive, froide, hautaine. Elle se distingue des autres par sa beauté et sa folie. Au fond…
    C’est une gamine paumée. Une égarée. La vie l'a blessée. Elle souffre c'ets peut etre pour ça qu'elle est si hargneuse. Elle est depressive, masochiste. Elle aime se faire du mal. Elle est folle vous dis-je. Elle aime les brunes, qui comptent pas pour des prunes. Elle aime la mort. C'est une femme fatale folle de poisons et de nécromancie. Ne vous approchez pas trop.
    Vous risquez de perdre un morceau de votre anatomie. ne vous approchez pas trop... C'est une femme amoureuse.

    Les femmes amoureuses... C'est dangereux. »
    [/color]

    » & Behind the Silverscreen.



    Pseudo « Jude. »
    Age -- Reel & Physique « 10 et quelques. »
    Niveau de RP « Mauvais. Mais c'est en forgeant qu'on devient forgeron. »
    Presence sur le Forum « 5/7. »
    Comment nous avez vous connu ? « ici. »
    Avez vous bien lu le reglement? « Sucettes. »
    Votre Personnage d'HP Preferé?   « Aucun' »


    Dernière édition par Jude d'Andresis le Mer 17 Fév - 17:46, édité 1 fois
    Revenir en haut Aller en bas
    Voir le profil de l'utilisateur
    MessageSujet: Re: Jude - fini Ven 28 Jan - 0:59

    Bienvenue Madame la Mangemorte Razz
    Revenir en haut Aller en bas
    Voir le profil de l'utilisateur
    MessageSujet: Re: Jude - fini Ven 28 Jan - 1:23

    Jude


    « Bonjour à toi ! Te voila dés à present validé. Au nom de l'ensemble du Staff je te souhaite la bienvenue chez nous.
    D'ici quelques heures ta fiche sera deplacée dans une partie verouillée pour faire cesser le flood. N'oublie pas d'indiquer le lien de celle ci dans la partie adaptée du profil.

    & Maintenant... Pour Bien commencer

    ▬ Pense à venir nous donner le nom de la personne sur ton avatar « ici »
    ▬ Consulte les Demandes de RP « ici »
    ▬ Crée ta fiche de Lien « ici »
    ▬ & Viens nous entretenir de tes pouvoirs « ici »

    Enfin n'oublie pas le Flood et la Chat box pour faire connaissance avec nous.

    _________________

    Revenir en haut Aller en bas
    Voir le profil de l'utilisateur

    Contenu sponsorisé
    MessageSujet: Re: Jude - fini

    Revenir en haut Aller en bas

    Jude - fini

    Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
    Page 1 sur 1
    Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
    Praetoria Noctis :: .::Administration::. :: && Registre :: #. Mangemorts & partisans-