Praetoria Noctis


 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez|

Une nuit comme les autres, enfin presque...[Pv: Jimmy]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage

& then .. ?
Poudlard P. :
0/0  (0/0)
&. :
MessageSujet: Une nuit comme les autres, enfin presque...[Pv: Jimmy] Mar 1 Mar - 15:58

    La nuit… Qu’est-ce que j’aimais ce moment de la journée, il faisait sombre, seule la lueur des étoiles et de la Lune pouvait éclairer l’extérieur, on pouvait donc beaucoup plus facilement être discret que lors de la journée. Torturer quelqu’un le jour n’était pas chose aisé, les cris attirant les curieux, les aurors rappliquaient bien vite, tss si ils n’étaient pas aussi nombreux je m’en occuperais bien moi-même. Cependant je n’étais pas folle tout de même, je savais très bien que face à plusieurs aurors je n’avais aucune chance, c’était tout de même des sorciers adulte qui connaissaient beaucoup plus sur le monde magique que moi. Avec un encore ça allait, deux aussi sa pouvait passer, mais au-delà ça devenait plus compliqué, et je n’avais aucune envie que l’on me capture et me fasse je ne sais trop quoi.

    Du coup je torturais les gens la nuit, la journée bien que c’était très attirant j’essayais d’éviter tout de même, je passais plutôt mon temps à voler de la nourriture pour me nourrir. Cette nuit-là j’étais revenue dans ce fameux village où j’avais rencontré ma… Enfin quelqu’un qui avait le même sang que moi, je n’avais pas spécialement envie de la revoir, j’étais venue ici sans vraiment m’en rendre compte en fait, ne sachant où aller depuis toujours je passais mon temps à marcher ici et là sans vraiment de but précis. Même si cette fois j’en avais un je ne disposais pas de toutes les informations nécessaire à la réalisation de celui-ci, donc du coup je ne pouvais rien, c’était assez frustrant dans un certain sens. Hum… J’avais une grande envie de me défouler, n’y avait-il personne à cette heure-ci ? Pas même un enfant inconscient qui aurait eu l’idée d’une petite balade nocturne, que j’aille le traumatiser ?

    Je me décidai à bouger du coin de rue dans lequel j’étais assis, passant une main dans mes cheveux pour les dégager de mon visage je regardai droit devant moi, je me mis à marcher en espérant trouver quelqu’un à une heure une aussi tardive. Heureusement pour moi, et malheureusement pour cette personne, je l’avais vu et j’en avais fait ma proie à la seconde même ou mes yeux s’étaient posé dessus. Cette personne était pour tout dire assez heureuse tout de même, vu le peu de souffrance que j’y décelais dans son cœur elle méritait amplement que je m’occupe d’elle… Ne m’ayant pas vu je l’interpella, c’était plus amusant de cette façon non ?


    « Hey toi là-bas ! »

    L’interpeller se retourna, l’espace d’une seconde il aperçut mon visage avant de léviter dans les airs retenus par sa chère douce et fragile petite cheville… J’esquissa un sourire et je le plaqua contre le mur d’un coup de pied, me rapprochant dangereusement de ma proie tel un félin je sortis ma baguette et la brandis tel une arme. La personne, était-ce un homme ou une femme ? Qu’importe, je m’en fichais pas mal, disons ma victime dans ce cas, était en train de hurler de peur, elle était effrayer, cela se voyait très bien sur son visage. Qu’est-ce que j’adorais ça, un visage terrifié, la sensation d’être pris au piège et de ne rien pouvoir faire, l’impuissance même quoi. Avec tout le sadisme dont je faisais preuve je lui coupai délicatement l’oreille droite à l’aide d’un diffindo, mon visage illuminé d’un sourire narquois, ma victime hurlait à la mort, dit dont si elle se mettait dans un état pareil pour une oreille qu’est-ce que cela allait être lorsque je ferais bien pire…

    Et d’ailleurs le pire allait arriver, normal non ? Le tout dans une torture c’était d’augmenter petit à petit la douleur, comme ça la personne en profitait dirons-nous un maximum ? Une fois son oreille droite découper je ne découpa pas l’autre, il fallait tout de même qu’elle m’entende non ? Je passa mon sortilège sur son corps qui lui fit de fine coupures pour finalement arriver à son pied gauche, je passai mon sortilège tout autour, et à chaque tour j’augmenter un peu plus la pénétration du sort. Ma victime hurlait bien plus fort que tout à l’heure, quel douce mélodie qu’était ce son à mes oreilles, la souffrance, elle ne la connaissait pas mais j’allai la lui faire connaître ! Une fois que j’en eus finis avec sa cheville j’eus la vicieuse idée de lui brûlait l’endroit où elle avait était coupé, histoire de bien cicatrisé…


    « Feudeymon ! »

    Ce sortilège de feu été très violent, parfois même je n’arrivais pas à arrêter le feu de se propager, dommage, j’aimais bien faire souffrir mes victimes, mais une mort par le feu après quelques petit découpages n’était pas mal non plus. Mon contrôle du sortilège fut interrompu par quelqu’un qui venait de se manifester, tournant la tête pour la regarder mon sort s’affola et continuait de brûler intensément.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Une nuit comme les autres, enfin presque...[Pv: Jimmy] Jeu 3 Mar - 13:41

Pré Au Lard, la nuit. Une nuit comme les autres ou peut être que non. J’etais sortie en douce du château… pour aller… pour aller faire quelque chose qui ne vous regarde pas ? bon okay, vous etes sacrement curieux quand meme ? en tout cas je m’etais barrée de Poudlard pour aller faire les boutiques, et j’etais restée un peu après la fermeture des portes, la liberté m’avait toujours attirée, je n’avais pas envie d’y retourner… de retourner la bas… Poudlard m’enchainait, et je n’avais aucune envie d’etre enchainée quelque part. Peut être enchainée à quelqu’un la bas. Mais chut, c’est un mystère. Je soupirais. J’etais triste quand même. Ma vie l’était sacrement… ? J’aurais pu tout avoir pour être heureuse… mais non. J’avais de la tristesse au fond du cœur. J’avais reçu une lettre de maman ce matin… Je ne voulais pas en parler. Je n’en parlerais a personne, ça ne regardait que moi. Chut… En tout cas il faudrait que j’aille au cimetière dans les jours à venir. Ca me sidérait que le ministère soit tombé, ça me faisait mal que personne ne tente de lutter pour faire quelque chose… ? Mais quoi… ? Tout le monde croyait en un stupide elu, il ne fallait pas être si intelligent que ça pour savoir ce qu’il en était, Harry Potter n’etait qu’un lache, une chimère, et il fallait lutter… Alors… Pourquoi ? Pourquoi personne ne le faisait ? La population sorcière était une population de laches… Et maintenant les rares qui luttaient étaient si rares justement qu’ils disparaissaient… Gros vide dans mon ame, gros vide dans mon cœur qui pourrait saigner. Moi je ne pleurerais pas, non… Je me contetais de fixer le vide en face de moi, assise sur le perron d’une porte… ? Reveuse solitaire alors que tombe la nuit. Je soupirais un peu. Je grommelais aussi, il faisait froid… Mais ça ne me mordait meme plus. J’aurais aimé que les larmes coulent. Peut être que je pourrais courir pleurer dans les bras d’une fille, mais… Non. J’etais bien trop fière pour ça. Aucun intérêt. Je m’en fichais… Tout allait bien.

Decidée a bouger, je me levais soudain, le cœur toujours lourd, les pieds fatigués, je me mettais en route pour rentrer vers Poudlard, je ne pouvais pas me permettre de me faire chopper loin du château, ou alors de sécher un cours demain… Si jamais je m’endormais n’importe ou. Soupirant un peu, je rattachais mes cheveux en queue de cheval, et je me mettais en route… Quand un cri me surprit, ainsi que l’odeur du brulé… ? C’etait quoi… Cette chose ? Un meurtre ,un assassinat… Un peu d’action. Jimmy non. N’y va pas. C’était trop tard, je m’etais approchée de la ruelle ou une fille… Aux allures de démons venait de lancer un feudeymon sur un cadavre étrange… ? Quelqu’un de depeçé… ? Quelqu’un d’encore vivant en fait. J’aurais du continuer ma route. Oui, quelqu’un de sensé aurait fait ça… En plus je … je n’etais pas d’humeur a me battre ou quoi que ce soit. Mais je ne pouvais supporter la cruauté, je ne pouvais pas supporter cette vision. Alors je ….

« Hey. Qu’est ce que vous faites ? »

J’avais sorti ma baguette, prete à me défendre… Au cas ou.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

& then .. ?
Poudlard P. :
0/0  (0/0)
&. :
MessageSujet: Re: Une nuit comme les autres, enfin presque...[Pv: Jimmy] Jeu 10 Mar - 14:39

    " « Hey. Qu’est ce que vous faites ? » "

    Ben… Ça se voyait pas ?Je tourna la tête en direction de ma victime, ayant perdu le contrôle de mon sort à cause de la fille qui venait de débarquer, son corps se consumer lentement sous les flammes. Je le soupçonnais d’être encore en vie, mais il avait dû s’évanouir sous la douleur, tant mieux, ses cris m’aurais empêché d’entendre la nouvelle venu. D’ailleurs cette dernière se méfier grandement de moi, baguette à la main elle était sur ses gardes, hum, un petit duel ? Elle n’avait pas vraiment l’air d’être plus âgée que moi, serait-elle à la hauteur ? Le seule moyen de le savoir était d’entamer le combat, je me rapprocher doucement d’elle, un sourire narquois sur le visage, j’avais envie de m’amuser avec avant de la torturé.

    « Ce que je fais ? Cela ne se voit ? Et d’ailleurs…. Tu devrais faire attention à toi, que cela ne t’arrive pas aussi. »

    Je me demandais si elle savait combattre, cela serait peut-être plus intéressant, je me rappelais alors quelques combats contre des Aurors, certes je n’en avais combattu qu’en un contre un mais ils étaient tout de même rudement fort ! J’avais toujours eus du mal à les vaincre, mais malgré le danger et la peur d’être prise par eux, dans un sens je me sentais bien durant ces combats, ils étaient comment dire… Excitant ? En tout cas je ressentais une drôle de sensation lorsque je combattais, enfin c’était surtout lors d’un combat intéressant, les petits combats de rien du tout où je gagnais en moins de deux été inintéressant. J’avança doucement ma baguette vers elle et lança un sort.

    « Petrificus totalus ! »

    [Désoler d’avoir mis autant de temps, l’inspiration voulait pas venir ><]

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Une nuit comme les autres, enfin presque...[Pv: Jimmy]

Revenir en haut Aller en bas

Une nuit comme les autres, enfin presque...[Pv: Jimmy]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Praetoria Noctis :: .::Hors Poudlard::. :: && Pré au lard :: #. Streets-